09/01/2018 par
(Image du Net)
Un soir parisien, la journée terminée, las des tracas de la journée mais toujours ensoleillé par les conversations douces et si enivrantes, je prenais mon RER.
Et déjà problèmes habituels..Train supprimé…encore 20 minutes de plus à mon trajet déjà bien long me menant chez moi…
Le quai, peu à peu grouille de monde, mais je repense à certaines conversations de la journée passée…le sourire aux lèvresn malgré ce retard de train…
Le voila enfin arrivant en gare, je me faufile tant bien que mal dans le wagon espérant trouver le salut apaisant d’un siège. Bien qu’à mon habitude je laisse tout le monde entrer car je déteste la foule et surtout les bousculades, mais là, je veux ma place….
Je trouve ce salut après quelques jeux de coudes…et très vite mes yeux se ferment, le casque sur les oreilles pour se couper de ce monde de Fou, de cette vie de parisien si atypique et qui fait sourire les non parisiens.
Je me laisse bercer au rythme de la musique et du train et très vite les songes envahissent mes pensées…
Montmartre, douceur du soir, quartier très particulier ou se mêle les artistes et tes titi parisien…je m’y vois accompagné d’une douce et charmante personne, lui faisant découvrir ce bel endroit. Un bel endroit, romantique pour une rencontre attendue depuis si longtemps…
Sourires, joies peuplent notre rencontre, charme du quartier apaisant le stress…Délices des mots échangés, regards complices et tendres...un parfum si doux des instants que l’on aime vivre à vouloir qu’ils durent toujours…
Puis d’autres images se mêlent, plus fort plus intimes dans mes songes le long de se parcours si long…
Une chambre drapée de rouge…Elle est là simplement avec moi…les émois romantiques sont encore là…mais les envies, elles, se font plus présentes, plus fortes,…les sourires, les regards toujours grands plus pétillants...mais pas de mots, juste le silence et le souffle de nos respirations…j’entendais presque son cœur battre fort, si fort…
De nouvelles images inondes mes pensées, les mains se font douces puis joueuses les regards encore plus prenant…
Les sens réagissent, le désir est plus que présent…
Les bouches se rapprochent, mains et bras enserrant les corps…doux ballets, danses interminablement douces et tendres…
Moment plus intense encore…arrivant sans enchaînement logique en mes pensées…
Sa bouche parcours mon corps à demi nu…ses mains douces parcours avec délicatesse mon corps...cherchant le Graal de ses désires…le trouvant…le prenant tendrement…sa bouche l’honore…un délicieux moment délicat, tendre mais fort, fort en émotions….
Jeux habiles des mains et de sa langue…moment que je désire interminable…douceur des gestes, ivresses de la douceur…
Mais le train s’arrête, me sortant doucement de ce songe…j’ouvre les yeux, le terminus…je souris en cette instant entre émois encore présent et pensées des gens autour de moi, qui peu à peu, descendent du train…si ils savaient pourquoi je suis seul à sourire…et je pense encore à ses mots de la journée qui m’ont inspiré ses images durant mon trajet…je souris encore…
Mon téléphone sonne…un SMS … d'Elle
« Combien sont entrain de sourire ?»
…je souris à nouveau…et répond…
« Un seul…moi »
8 ont aimé
,  et 6 autres aime(nt) ça.
Lady H
Un récit bien agréable à lire M des Sens :)
Top
Page generated in 0.2328 seconds with 14 queries and GZIP enabled on 195.154.53.235.