11/03/2018 par
Ce petit article concernant l'éjaculation féminine et les femmes "fontaines".
En bleu, mes commentaires......
Il ne faut jamais dire fontaine, je ne boirai pas de ton eau....
Un jour cela peut vous arriver et c'est bon.....!!!
Rien à voir avec la performance du ou de la partenaire.....
Je ne suis pas meilleur qu'un autre....mais une mise en condition et une approche très cérébrale avec patience et dans la confiance est plus que nécessaire......
Protégez votre couette et vos draps......ça va jaillir....!!
Non ! Ce n’est pas un mythe ...
On appelle "femmes fontaines" les femmes qui émettent pendant l’orgasme un ou plusieurs jets d'un liquide différent de la lubrification vaginale habituelle et de l'urine, c’est ce qu’on appelle l’éjaculation féminine.
Ces sécrétions proviennent de petites glandes placées de chaque coté de l'urètre, appelées « glandes parauréthrales » ou périurétrales (parauréthrale signifie simplement "près de l'urètre"), ou encore "glandes de skène". Elles sont plus ou moins développées chez chacune d’entre vous, ce qui explique pourquoi, en apparence, toutes les femmes ne sont pas fontaines.
Mais je suis persuadé que vous pouvez toutes le devenir.....!
Vous êtes toutes constituées de la même façon....alors pourquoi certaines et pas les autres..!!
Au moment d’un orgasme intense, ces petites glandes se contractent et expulsent un liquide qui ressemble à de l’eau ou à de l’urine. Cette ressemblance fait croire à certaines femmes qu’elles urinent pendant l’orgasme, ce qui provoque une gêne qui bloque le plaisir. Dommage....!!!
Au début, la plupart des femmes éprouvent une honte face à ce phénomène et hésitent même à en parler à leurs médecins ou à leurs amies intimes. La plupart des femmes qui consultent le font parce que ça leur pose un problème dans leur couple. Certains hommes étant complètement ignorants de ce phénomène, ils perçoivent très mal la fontaine au moment de l’orgasme et prennent ça comme une insulte … Mais dès que l’homme découvre que la fontaine est due à l’intensité du plaisir féminin, il en est très fier et prend ça comme un « cadeau ».
L’éjaculation féminine est due à l’excitation du Point G. Le Point G a été découvert dans les années 50 par un Gynécologue allemand nommé Ernst Gräfenberg qui publie une étude sur l'apport de la stimulation de la paroi antérieure du vagin dans l'excitation sexuelle des femmes. Il en vient à la conclusion qu'il existe sur cette paroi, le long de l'urètre, un endroit qui se gonfle quand on applique une stimulation et une pression constantes. La sensation provoquée devient très plaisante, au point qu'elle peut mener à l'orgasme.
Remarque préliminaire : Prenez votre temps, en règle générale et à l’inverse de l’homme, le sexe de la femme prend une 15aine de minutes pour être réceptif à vos caresses : pour que la vulve et les glandes parauréthrales soient engorgées, que le vagin soit dilaté et produise de la Cyprine , et pour que le clitoris soit en érection. Il ne sert donc à rien de courir , il faut juste partir à temps ( La Fontaine :-) )
Rechercher le point G :
Une fois en état d'excitation, vous allez explorer la face antérieure du vagin à la recherche d'une surface de la taille d'une pièce d'un euro, légèrement rugueuse et gonflée (à l'aspect d'une langue de chat), cette surface se situe approximativement entre 3 et 7 cm de l'entrée du vagin. Restez toujours très délicat, cette partie est très sensible et il faut la masser progressivement.
Messieurs soyez patient.....!
Comment le stimuler :
Avec les doigts : En exerçant des mouvement alternés (lents, rapides, appuyés, doux) du bas vers le haut et de l’arrière vers l’avant.
Pendant la pénétration : Plusieurs solutions possibles pour le massage du point G par le pénis …
- En levrette, en prenant soin d’insister sur le point G avec le pénis.
- L’homme est allongé sur le dos, la femme à califourchon en faisant basculer son bassin d’avant en arrière.
- La femme est allongée sur le dos les genoux pliés, l’homme est agenouillé entre ses cuisses, et sans la pénétrer complètement, l’homme se balance rapidement pour que son pénis ne bouge que de quelques centimètres sur le point G.
Il y a bien évidemment d’autres positions, celles-ci sont données à titre d’exemple, laissez libre cours à votre imagination ;)
Toutes les femmes éjaculent-elles ?
Je suis intimement persuadé que toutes les femmes sont des fontaines potentielles, même si elles ne s’en rendent pas compte. J'en suis persuadé aussi......!!!
Il suffit juste de connaître le mode d'emploi :-) Messieurs, je vous invite à lire et à relire ce site et à vous en inspirer.
L'importance de la stimulation clitoridienne !
Le clitoris détient probablement la clef de l'éjaculation féminine chez la plupart des femmes. Si le clitoris n'est pas stimulé une femme a moins de chances de devenir sexuellement éveillée. Si elle n'est pas sexuellement éveillée, ses glandes parauréthrales ne se rempliront pas de liquide prostatique. Si ses glandes parauréthrales ne sont pas engorgées elle peut ne pas avoir de point G. Si son clitoris n'est pas stimulé elle a moins de chances d’atteindre l'orgasme, empêchant les contractions rythmiques des muscles pelviens qui expulsent et libèrent l’éjaculat. Avant que vous ne puissiez aller explorer le point G, vous devez maîtriser la stimulation clitoridienne.
Petite remarque : L’anatomie féminine n’est pas une mécanique, il ne suffit pas de pousser sur un bouton pour faire démarrer une femme au quart de tour.
A bon entendeur.....!!
A l’inverse des hommes, les femmes ont des orgasmes diversifiés qui tiennent compte du développement sexuel de chacune. Le premier organe sexuel chez la femme est le cerveau, .....Tout commence à ce niveau pour moi aussi....
Ce sont donc les fantasmes et la mentalisation de l’acte qui vous permettront d’atteindre l’orgasme ...
Il est évident pour moi qu'un climat de confiance est nécessaire pour vraiment "se lâcher" si ce genre de recherche et d'objectif se fait avec un partenaire.
Exploration intéressante à deux.....non ?
Extrait de mon blog (Blog de steeve erog)
Maître Steeve.
Votre écrit est très intéressant et presque exhaustif.
J'ajouterai cependant un détail. Beaucoup de femmes, et j'en ai longtemps fait partie, ne se laissent pas être fontaine car non seulement le liquide pourrait faire croire à de l'urine au non initié mais il se trouve que la sensation pour la femm...En lire plus
Dominateur_31
Entièrement d'accord avec votre commentaire qui complète très bien mon article et peut lever certaines craintes. Merci..
De rien.
J'aurais voulu savoir il y a 20 ans, cela m'aurait éviter de gâcher ces années et m'aurait permis d'avoir une sexualité épanouie.
Aujourd'hui heureusement c'est le cas, mais j'ai perdu 20 ans et si je n'avais pas rencontré la bonne personne qui a su me faire comprendre ce qui m'arrivait (et...En lire plus
Harley
Merci infiniment pour cet article... je n’ai trouvé jusqu’ici aucun écrit pouvant m’aiguiller Correctement sur les plaisirs de l’ejaculation feminine.
Papillon d'Obsidienne
@Dominateur_31
Merci pour votre article ou j'en apprends encore un peux plus sur ma sexualité , puisque je ne me suis découverte fontaine il n'y a que deux mois . Au plaisir de vous lire encore . Merci Monsieur .
Douce Amande
Merci pour ce très bon article.
Permettez-moi de le diffuser à mon tour , il en vaut vraiment la peine.
Top
Page generated in 0.8681 seconds with 17 queries and GZIP enabled on 195.154.53.235.