22/06/2018 par
C'est le pétale qu'affole le souffle
l'insolent sillon du vent
une jalousie sans pareille
pour la vibration volatile
des ailes d'un papillon
Origami déplissé à la peau déliée
lys d'un jour dans les plis du soleil
brille d'abondance au seuil lisse
du lent tissage des songes
qu'un pistil acquiesce
fugace esquisse, la saillie d'un sourire
7 ont aimé
,  et 5 autres aime(nt) ça.
Top
Page generated in 0.3208 seconds with 11 queries and GZIP enabled on 195.154.53.235.