25/07/2018 par
Jeune homme, veuillez cesser de me provoquer car, au bout de ma cane en bois; vos fesses ne cesseront de se tortiller.
Puis, dans le bois, je vous mènerez pour que vous comptez.
Cul nu vous recevrez des fessées bien méritées et la main promulguée vous remercierez.
A genoux, il vous sera ordonné " Bois la sève de ta Dame préférée ".
Mais ne vous risquez pas à prendre votre air trop zélé sous peine de vous retrouver, au bois du lit, attaché.
Dans cette position, vous accueillerez, avec délice, mon bois affuté venant s’engouffrer dans votre intimité.
Et tel un hautbois, on entendra votre exaltation résonnée dans tout le quartier.
Jeune homme soyez vigilant quand vous vous trouvez auprès de la belle au bois dormant, ne vous laissez pas charmer.
Emeraude et les p'tits textes malicieux.
Top
Page generated in 0.5782 seconds with 11 queries and GZIP enabled on 195.154.53.235.