29/07/2018 par
J’habite à côté
J’habite à côté du silence
Dans une rue pleine de chats,
Dans une impasse sans nulle voix
Où blême croît mon indolence.
Je vis dans une nuée de lumière noire
Pleine de cris, de rires, de désespoir,
Un halo sinueux où sombre ma folie,
Une ruelle blanche sans nulle vie.
Je vis de mon passé à l’abri du présent,
Protégée de moi-même, dans un tourbillon
De vent, ma vie a le tracé d’un sillon.
Je vis dans un nuage parfumé d’encens
D’où ne sortent que les notes d’une vague mélodie
Qui dans mon corps apportent plus que l’infini.
Publié dans: Pratiques BDSM
3 ont aimé
,  et 1 autre personne aime(nt) ça.
MINETGRIS
Bonjour Cara merci pour ce poème j'aime beaucoup ce que vous écrivez et éditer sur votre blog. J'ai deux regrets que vous soyez si loin quoique aller la Bretagne est toujours un bonheur et soumise car j'aurais aimé que vous me dominassiez
Cara
Merci beaucoup Monsieur!
Top