Je serais ravi de partager ce plaisir avec vous
1 ont aimé
 aime(nt) ça.
Je suis particulièrement adepte du fist, donné et reçu. Mais attention, ça ne s'improvise pas comme ça : avec le temps et la surenchère progressive, on en vient peu à peu à pouvoir se faire ainsi dilater.
Les conditions incontournables sont :
- bien se lubrifier
- se donner, s'offrir, autant physiquement (pousser) que cérébralement (confiance)
- y aller au début très progressivement, autant en nombre d'expériences amenant à celle-ci, qu'en terme de pratique ponctuelle sur le moment
- commencer par des petites mains, donc de femme de préférence, et qui l'a déjà fait (les doigts sont à positionner d'une certaine manière)

A savoir aussi par une femme que le fist est plus facile dans le vagin que dans le rectum, pour commencer.
Si tu passes par Montpellier, je serai ravi de t'initier ! Wink
8 ont aimé
,  et 6 autres aime(nt) ça.
Dans le fiste le plaisir y est ? Pour celui qui le reçois comme celui qui le pratiquer?
2 ont aimé
et  aiment ça.
J'aimerais bien essayé
2 ont aimé
et  aiment ça.
En ce qui concerne mon expérience de fisteur, j'ai toujours noté que le plaisir était plus grand, plus intense et plus profond pour celle qui recevait.
C'est un petit peu normal, le fist est quand même un geste technique qui demande beaucoup de préparation et de concentration pour être réussi. Il s'agit de ne pas blesser.
Quant à mon plaisir, il se construit sur l'orgasme hors norme que j'arrive à provoquer chez ma partenaire
Top