Bonjour à tous,
Je sais que l'équipe du site est très occupé sur le projet vidéo et en complément je souhaitais vous proposer un partage de vos meilleures lectures.
L'idée serait de donner le titre et l'auteur puis un résumé ou un extrait du livre.
Pour le moment c'est encore un peu sous forme de bouillon mais je suis sure que tous ensemble nous pouvons réussir à faire quelque chose de sympa.
Si il y a beaucoup de matière on verra peut être pour établir un classement
Toutes vos participations seront les bienvenues.
Dernière modification le 16/09/2018 20:00:49 par tendre_coeur.
Le problème, Tendre_cœur, c'est qu'il existe déjà deux ou trois autres sujet consacrés à nos lectures BDSM sur ce forum, qui ont déjà été nourris. Donc avant d'entamer un nouveau, de le remplir presque seul et de te plaindre qu'il n'y a pas assez de participation, il aurait fallu déjà faire une recherche. Je dis cela sans aucune agressivité, hein, juste du bon sens.
Dernière modification le 19/09/2018 23:50:05 par Abyme.
1 ont aimé
 aime(nt) ça.
Merci Abyme. Je n'ai donc pas cherché où il fallait.
Cependant ce n'est absolument pas une plainte. Je souhaitais juste ajouter quelque chose dont tout le monde pourrait profiter.
Je me disais aussi que si je ne suis pas tomber dessus facilement, ça vaudrait peut être le coup de mettre cette section un peu plus en avant. Je pense à quelque chose qui pourrait ressembler à ce qui a été fait pour la vidéo.
Positionner des tags sur les livres pourrait être bien sympa
Dernière modification le 20/09/2018 08:15:07 par tendre_coeur.
1 ont aimé
 aime(nt) ça.
Un livre un peu barré voire gore mais j'ai trouvé cela intéressant, à lire une fois.
"Les 7 pêchés capiteux"de Eric Mouzat
Les 7 péchés capiteux est un savoureux recueil de 7 histoires aux tonalités variées qui s'appuie sur les 7 péchés capitaux : la luxure, la colère, l'envie, l'orgueil, l'avarice, la paresse et la gourmandise.
Chaque péché devient ainsi un intéressant prétexte pour découvrir le sexe sous des aspects souvent inattendus : un jeune délinquant croise le chemin pieux d'une religieuse dans le couvent qu'elle dirige ; un liquidateur de sociétés espère profiter de son pouvoir pour séduire une ouvrière d'usine ; un boxeur gravit les échelons de la gloire grâce à sa malicieuse et délurée épouse ; une élève de lycée perce le secret de son austère professeur de français ; une épouse modèle profite d'une sieste pour redécouvrir les plaisirs du corps ; un adolescent tombe amoureux de la meilleure amie de sa mère ; un jeune puceau se découvre un goût immodéré et compulsif pour la chair...
Dans ce recueil trouble et tentateur à l'écriture puissante et enlevée, le sexe est tour à tour tendre, violent, sensuel et déroutant. Il se construit dans la rage, dans la jalousie, dans la vengeance, dans le fantasme de l'inaccessible.
Les textes de ces 7 histoires sont forts et prenants et ne laisseront aucun répit à leurs lecteurs.
1 ont aimé
 aime(nt) ça.
Livre court mais incontournable je trouve.
"Le Lien"de Vanessa Duriès
Présentation de l'éditeur
« Je porte les stigmates de la réalité de mon amour. J'aime contempler dans un miroir les traces que m'ont laissées les épreuves endurées lors des séances de soumission â l'être aimé. Je détaille les éraflures, les stries qui zèbrent ma peau nacrée, et je revis les intenses moments d'abnégation. » Initiée par son amant Pierre, Laïka découvre ces « douleurs et langueurs, délires et supplices » dont Sade fit l'apologie. Tour à tour ingénue, libertine ou martyre, elle se soumet à un bien étrange rituel amoureux. Offerte à d'autres, battue, punie, caressée, Laïka, en se prêtant à cette rude initiation, sublime son amour envers son maître capricieux. Et si elle vit la souffrance et l'humiliation comme une glorifiante abnégation, c'est pour mieux s'assurer de l'emprise qu'elle a sur son maître, cet esclave fasciné.
Biographie de l'auteur
Vanessa Duriès Vanessa Duriès a écrit ce livre lorsqu'elle était étudiante en lettres. Un accident a mis tragiquement fin à ses jours.
5 ont aimé
,  et 3 autres aime(nt) ça.
J'aime les lectures perturbantes et qui dérangent. Je trouve qu'elles amènent à la réflexion et à l'ouverture d'esprit.
Un livre autobiographique dur, remplis de souffrances, de rejet de soi... Mais c'est un récit vrai. On aime ou pas, après cela reste du vécu.
Présentation de l'éditeur
Marie L. est très jeune quand elle écrit Confessée. Elle a vingt-cinq ans. Son écriture a la cruauté de la jeunesse. Marie écrit sans culture, elle écrit sans calcul. Le mal où elle est plongée, elle le rend dans l'écriture. Elle ne cherche pas à convaincre. Elle cherche encore moins à plaire. Par une sorte de miracle, qui ne dépend pas d'elle... qui est venu comme ça... comme lui sont venus, dans leur étrange pureté de lignes, son visage, son corps, elle trouve immédiatement une sorte de simplicité, de justesse, on est presque tenté de dire de cette pureté dans le récit qu'elle fait de l'obscène (par rapport en soi), de l'abject (par rapport aux autres).
Elle n'essaie pas de se faire passer pour ce qu'elle n'est pas, en travestissant les faits qu'elle rapporte, comme le font tant de femmes, par exemple, dont l'expérience est grande mais le récit, volontairement ou non, insignifiant... ou, au contraire, pour en rajouter dans le pire, en se contentant de nous livrer quelque désolant journal de bord... Non... Elle parle de ce qu'elle a vécu... avec ses propres mots... comme elle l'a vécu... avec son propre corps.
BDSM illimité
C'est vraiment du BDSM extrêmement poussé avec un soumis-esclave. Certaines scènes sont vraiment plus que dures, la torture n'est pas que physique...
C'est extrèmement bien écrit mais dérangeant d'essayer de comprendre jusqu'où un soumis peut aller pour son maitre...
Bon c'est pas de la romance à l'eau de rose pour faire mouiller les culottes, on est plus dans du trash...
On ne peut pas dire que j'ai aimé ce livre, je ne l'ai pas détesté non plus, il m'a juste ouvert une tite porte sur autre chose...
2 ont aimé
et  aiment ça.
Il est vrai Tendre Cœur et Abyme, que la dispersion des sujets de fils est parfois pénible, avec le sentiment que quelqu'un veut passer par la fenêtre alors que des portes sont grandes ouvertes. Une amie estime, à juste titre sans doute, que pour assurer une visibilité sur le temps long, et aussi éviter la dispersion sur plusieurs fils, il vaut mieux créer une fan page ou un groupe dédié au sujet. Ce qui permet de ne pas se retrouver avec un fil intéressant qui descend dans les profondeurs de l'océan du site parce que pendant n semaines personne n'en a assuré le suivi.
1 ont aimé
 aime(nt) ça.
Et bien... Je ne savais pas qu'il y avait autant de fictions sur le sujet !
J'ai une saga que j'ai adoré érotique (disons plutôt dans la catégorie mom porn) mais fantasy aussi. C'est plutôt pour un public féminin. Je peux en parler ici ? Même si ça dévie un poil ?
Et bien... Je ne savais pas qu'il y avait autant de fictions sur le sujet !
J'ai une saga que j'ai adoré érotique (disons plutôt dans la catégorie mom porn) mais fantasy aussi. C'est plutôt pour un public féminin. Je peux en parler ici ? Même si ça dévie un poil ?
Bien sure Angèle
Marina, vous avez raison sur le fait qu'il faut trouver le format adapté. Pour la fan page tout les adhérents peuvent publier dedans ?
1 ont aimé
 aime(nt) ça.
Je suppose que oui. Sauf si le tuteur de la fan page modère un post déplacé, les membres qui suivent cette fan page peuvent lire, commenter, poster, etc.
Peut-être un bémol tout de même... Faut lui faire de la pub a la fan page! Ce n'est pas mauvais, de temps à autre, de faire un zoom sur tel ou tel post de la fan page sur un des fora. Ou sur le mur général. Si, si, en mettant deux photos de c... autour du post sinon personne ne lira 😊
Dernière modification le 22/09/2018 03:05:00 par marina001.
1 ont aimé
 aime(nt) ça.
J'ai créé la fan page ... en attente de validation par les Modos
Les livres comprennent aussi les bandes dessinées, non ?
J'en ai des dizaines sur ce thème.
Je vais vous les partager si vous le voulez bien.
Commençons par ce qui m'a fait aimer le genre, une BD en deux volumes, en Anglais car nombre d'ouvrages de ce type sont dans la langue de Shakespeare ; il s'agit de Dee's diary (le journal de Dee) qui met en dessin le journal intime d'une jeune Anglaise qui a de très forts fantasmes de soumission. Bondage, traitements brutaux, viols simulés, etc avec à chaque fois des orgasmes à n'en plus finir de notre héroïne...
Dernière modification le 25/09/2018 22:39:11 par Philae Ramona.
Bonsoir,
Excellente initiative !
J'ajouterais Numéro 7 de Gabrielle Loon (c'est le premier bouquin d'une trilogie)
Bonne soirée
++
2 ont aimé
et  aiment ça.
Un petit message pour vous dire que la fan page est désormais officiellement ouverte à tous:
rejoignez nous sur https://www.bdsm.fr/livres
1 ont aimé
 aime(nt) ça.
Celui-là, je ne l'ai pas encore lu.
Top
Page generated in 0.2312 seconds with 60 queries and GZIP enabled on 195.154.53.235.