03/05/2018 par
Des retrouvailles ... un retour.
Des mots pour des maux.
Reprendre sa respiration après une période d apnée.
Vous retrouver, nous retrouver ...
Plus que la plume, que douloureusement je ne pensais plus reprendre, me revoici au clavier pour vous, par vous, pour nous. Libre et heureuse.
Me voici cheminant vers vous, l esprit calme et ouvert comme jamais. Je viens en connaissance de cause et je le veux, je vous veux.
Je suis vierge de toutes appréhensions, craintes et autres doutes, je ne veux que vous retrouver, Vous, si sombre et pourtant si pur. Un mélange exquis de clair obscur ou comme vous l avez répété du chaud au froid et vice et versa.
Je me passerais du récit descriptif des moments que nous avons vécus, les maux ne sont pas assez précis pour faire ressentir ce que nous avons vécu … non ! Ce que nous vivons.
Je reprendrais juste certains moments pour vous faire part de mes émotions …
Cet instant ou me voici, selon ma condition, agenouillée devant vous, l arrière train brulant de vos assauts, de vos mains fermes sur ma peau, et entreprenant ce que je me suis dis intérieurement . .. la pipe de l année ;)… que ce moment fut merveilleux, vous sentir encore plus enfler en moi, je ne pensais pas que cela fusse encore possible mais oui. Mettre ton mon cœur à vous satisfaire, de la caresse de la langue à la morsure de votre virilité, des mouvements d aller-retour délicieux, du bout des lèvres au fond de la gorge. Vos yeux dans les miens, me pénétrant au plus profond de moi. Ma langue tentant d entrer en vous par ce tout petit trou. Votre respiration raisonne encore en moi, vos râles enivrant m encourageant à vous avaler encore plus, encore mieux. Vous en décidez autrement … votre main m empoigne les cheveux pour vous extraire de ma bouche et m honorer, vous sentir couler sur moi, sur mon visage, pour revenir au bout de mes lèvres qui s ouvrent instantanément à votre contact comme un reflexe de soumission, du dressage que vous avez effectué. J ai faim de vous Monsieur. Je ne m arrête pas. Je vous sens vous abandonner, tressaillir, j aime les mouvements de votre corps, votre visage comme envahi d une délicieuse douleur. J ai faim de vous.
Votre main … la fraîcheur du gel… cette sensation d envahissement, vous me pénétrez au plus profond de mon être. Première fois, pour moi… pour vous je ne le sais pas… je ne le pensais pas possible, mais avec vous peu de choses semblent l être. Vous m avez prise en main, fouillée, j ai aimé, me savoir ainsi offerte à vous.
Ces instants durant lesquels nous avons croisé le cuir, attachée ou simplement encagée, n être que pour vous, tenter le lâcher prise … sans succès… je vous prie de m en excuser… une poussée de colère lorsque ces 8 lanières si perfides sont venues s abattre sur ma nuque… je ne me l explique pas, je ne l explique pas. Je la rejette et souhaiterais pouvoir vous, nous, offrir ce que vous attendez…
Vos mains chaudes et rassurantes lors de ces deux instants …. Inexplicables…
Cette peur stupide, incontrôlable, m ayant donné des pouvoir de magicienne insoupçonnés. .. peur intense comme rarement vécue, entendre mon cœur et le sentir battre comme jamais et votre rire à la vision de cette couverture prostrée.
Mais aussi, durant notre gourmandise matinale, un geste, mon geste que vous n avez pas repoussé. .. me saisir de votre sexe, tel un objet, une laisse pour vous guider et vous conduire la ou je le souhaitais. Le bruit des talons claquant sur le sol. Acceptant cette ambivalence, la connaissant.
Et enfin, Vous, me surplombant, observant mes manœuvres au combien …. Gauches… déstabilisée par cette vision de Vous, vos mots qui résonnent en moi, j ai repris la route, cette route qui nous sépare. ..que j aime à l aller … que je maudis au retour.
Par ce que vous êtes, par ce que je suis et parce que cette alchimie a crée un Nous laissant ouvert le champ du possible.
Publié dans: Pratiques BDSM
8 ont aimé
,  et 6 autres aime(nt) ça.
ZarathoustraDom
Un beau partage de vos émotions qui furent visiblement intenses et belles !
Kds
Merci ZarathoustraDom effectivement elles le furent.
Jds. ... vous êtes joueur ;)
gitane sans filtre
j'aime beaucoup votre écriture et l'émotion qui se dégage de ces retrouvailles ... belle journée
Pantail
De belles émotions,d'ou se dégage un certain romantisme et une profonde dévotion, peut etre même de pudiques sentiments...
J en serai presque a envier cet Homme...
Kds
Merci beaucoup Gitane sans filtre je suis touchée
Pantail, la pudeur des sentiments, j apprécie cela. Et je ne manquerai pas de lui faire part de cette presque envie.
Pantail
Quelle belle chose que l'amour entre deux êtres que seule la position sépare.
Faites donc, je suis certain qu'il saura l apprecier à sa juste valeur.
Bonne soirée.
Top