Dd
Bonjour, Je crée ce groupe pour parler de ce qui m'attire dans le BDSM : le dressage du soumis (ou de la soumise), avec patience, fermeté et sur le long terme, afin de changer progressivement son comportement d'une manière quasi permanente et se rapprocher du but poursuivi par le Dominant ou la Dominante. Il s'agit d'un dressage qui possèdent des similitudes à celui utilisé pour dresser un "animal", même si cela est plus complexe, évidemment, au vue de la personnalité du soumis et de sa psychologie. Tout cela est consensuel dés le départ puisque le soumis a donné son accord oral ou écrit. A charge pour le Dominant ou la Dominante de bien gérer les étapes afin de ne pas effrayer le soumis en lui demandant trop et trop vite. Il existe des méthodes pour arriver au résultat recherché telles que le positive réinforcement et le négative réinforcement. Le positive réinforcement est l'ensemble des méthodes qui permettent de conditionner le mental afin de favoriser l'attitude et le comportement que l'on souhaite voir apparaitre chez le soumis. Et inversement, le négative reinforcement permet d'agir sur les comportements que l'on souhaite voir disparaitre chez le soumis. Il s'agit de méthodes de récompenses et punitions pour influencer et ancrer des comportements : il est facile de récompenser un soumis ... et encore plus facile de le punir. Il y a bien des façons de pratiquer le BDSM et si je suis attiré par cela, il doit certainement exister des Femmes Dominantes ressentant cette envie de dresser et faire évoluer un soumis sur le long terme. Et de se voir récompenser en observant les changements et les progrès du soumis au fur et à mesure qu'il progresse sur le chemin choisi par sa Maitresse. Je suis fasciné par les hommes et femmes soumis qui acceptent d'être marqués par un tatouage ou un branding, car je partage l'idée que la soumission doit se percevoir dans le mental et le physique du soumis. Un homme tatoué sur le pubis avec "XXX"'s Bitch ou "XXX"'s slave a renoncé à l'idée d'avoir une relation classique. Cette idée de renoncement, de cesser de lutter contre ses envies, de s'abandonner et de dépasser le point de non-retour est attirante, séduisante et tentante. Ce moment où le BDSM n'est plus un jeu mais un choix assumé et désiré de vie.
Association "Le Jardin Cordial"
L’association » Le Jardin Cordial » a été fondée le 28 mars 2019. Le Jardin Cordial prône les valeurs de RESPECT, LAÏCITÉ, CONSENTEMENT, POLITESSE, SÉCURITÉ, BIENVEILLANCE, EMPATHIE, PARTAGE, TOLÉRANCE. Le Jardin Cordial se mobilise pour la construction d’une société basé sur la bienveillance pour développer les liens d’amitié et de solidarité entre tous les adhérents à travers des modes de vies alternatifs respectueux de l’humain et de la planète. Le Jardin Cordial se base sur 3 piliers : l’autonomie au sens large du terme (énergétique, alimentaire…) le respect de la vie de manière globale (l’eau, la nature, l’humain, les animaux…) le respect de tous les modes de vies alternatifs quels qu’ils soient… Notre but est de pouvoir fédérer une communauté bienveillante et totalement transparente pour mutualiser nos efforts. Dans un premier temps, en nous permettant de créer des évènements qui nous permettrons de nous rassembler puis dans un second temps nous souhaitons surtout créer sur le long terme. Dans l’axe du long terme, nous sommes en recherche d’un lieu idéalement nous le souhaitons : situé à 1h du Cap d’Agde et 1h30 de Montpellier ; avec un immense extérieur composé d’une ferme solaire sur des ombrières (structure stable permettant ombre et suspension de hamacs pour des moments de détentes dans le jardin), d’un jardin vivrier en permaculture permettant un début d’autonomie alimentaire ainsi qu’un point d’eau avec une piscine naturelle ; une structure équipé d’une cuisine, de sanitaires et d’au moins 2 espaces (dortoirs et salle d’activité) qui permettra aux membres de l’association de pouvoir se retrouver, le temps d’une après-midi, une soirée, un week-end, une semaine… Pour l’axe de la transparence, les membres ont accès à un forum qui nous permet de communiquer en toute transparence au niveau du bureau de l’association pour l’administratif, la trésorerie, les partenariats, les votes… ainsi qu’un espace de discussion classique. Pour l’axe de mutualisation des efforts, nous souhaitons faire des partenariats avec nos membres en contrepartie de la gratuité de l’adhésion annuelle. L’important pour nous étant de cumuler des ressources et non des richesses. Le jardin cordial est là pour que nous cultivions nos liens d’amitié.