EP
Traduction via Wiki :" Dans BDSM , le "Edge play" est un terme subjectif utilisé pour désigner une activité (manipulateur sexuel ou mental) susceptible de remettre en cause le système classique de SSC ( sans danger, sain d'esprit et consensuel ); si l’on est conscient des risques et des conséquences et s’il est prêt à les accepter, alors l’activité est considérée comme un RACK ( kink consensual conscient du risque )." En lisant ça, on peut s'interroger légitimement sur la nature des jeux, leurs risques, et surtout sur le consentement entre les partenaires : puisque nous entrons dans des expériences remettant en cause les risques pris, et la philosophie de tout "bon" bdsmeur qui se respecte : le SSC cité plus haut. L'approche "edge play" comporte bien des risques, comme plein d'autres pratiques d'ailleurs : encorder sans connaissances anatomiques peut être cata, par ex, le fouet également, les jeux de stimulation électrique...... Notre domaine BDSM de prédilection comporte bien des prises de risques, tant physiques que psychologiques, il faut en être conscient L'envie de créer ce groupe ici, vient d'expériences vécues plus ou moins récemment, en jouant sur la peur et les limites de sa ou son partenaire Et de mes désirs d'aller explorer bien au-delà encore Je ne crois pas être la seule à ressentir cette excitation cérébrale et physique, de poser une emprise telle sur "l'autre", qu'il ou elle, ne soit plus en mesure de refuser quoi que ce soit : la ligne rouge restant le consentement, absolument primordial pour moi (et pour la loi d'ailleurs) et la connaissance éclairée de tout ce qui peut être réalisé du coté soumis comme du coté dominant. Quelques exemples d'edge play : > knife play : jeux avec des couteaux, lames .... > breath play : jeux sur le contrôle de la respiration et/ou asphyxie érotisée (étranglement, sac plastique, suffocation avec cordes....) > water boarding play : jeux de noyade provoquée, dans une baignoire, avec un linge sur le visage et de l'eau versée > needles play : jeux d'aiguilles > fire play : jeux avec du feu, de la cire.... > electro-stimulation . Je ne cherche pas ici à parler de toutes les paraphilies étranges existantes car un seul groupe n'y suffirait pas, et je viens de manger un croissant, j'aimerais le garder . Comme je suis joueuse et partageuse, en voici quelques petits exemples, dont je ne juge ni l'attrait ni la pratique pour les ceusses qui aiment : les adorateurs : des choses sales voire très sales, des vomissures, du mucus nasal (oui, oui, des crottes de nez...) excréments et autres joyeusetés . Je crée ce groupe juste pour évoquer ces jeux à risques et voir comment nous les gérons, ces risques : avant, pendant et après Tant pour les dominants-tes que pour les soumis-ses Au plaisir de vous lire
39 members
Association "Le Jardin Cordial"
L’association » Le Jardin Cordial » a été fondée le 28 mars 2019. Le Jardin Cordial prône les valeurs de RESPECT, LAÏCITÉ, CONSENTEMENT, POLITESSE, SÉCURITÉ, BIENVEILLANCE, EMPATHIE, PARTAGE, TOLÉRANCE. Le Jardin Cordial se mobilise pour la construction d’une société basé sur la bienveillance pour développer les liens d’amitié et de solidarité entre tous les adhérents à travers des modes de vies alternatifs respectueux de l’humain et de la planète. Le Jardin Cordial se base sur 3 piliers : l’autonomie au sens large du terme (énergétique, alimentaire…) le respect de la vie de manière globale (l’eau, la nature, l’humain, les animaux…) le respect de tous les modes de vies alternatifs quels qu’ils soient… Notre but est de pouvoir fédérer une communauté bienveillante et totalement transparente pour mutualiser nos efforts. Dans un premier temps, en nous permettant de créer des évènements qui nous permettrons de nous rassembler puis dans un second temps nous souhaitons surtout créer sur le long terme. Dans l’axe du long terme, nous sommes en recherche d’un lieu idéalement nous le souhaitons : situé à 1h du Cap d’Agde et 1h30 de Montpellier ; avec un immense extérieur composé d’une ferme solaire sur des ombrières (structure stable permettant ombre et suspension de hamacs pour des moments de détentes dans le jardin), d’un jardin vivrier en permaculture permettant un début d’autonomie alimentaire ainsi qu’un point d’eau avec une piscine naturelle ; une structure équipé d’une cuisine, de sanitaires et d’au moins 2 espaces (dortoirs et salle d’activité) qui permettra aux membres de l’association de pouvoir se retrouver, le temps d’une après-midi, une soirée, un week-end, une semaine… Pour l’axe de la transparence, les membres ont accès à un forum qui nous permet de communiquer en toute transparence au niveau du bureau de l’association pour l’administratif, la trésorerie, les partenariats, les votes… ainsi qu’un espace de discussion classique. Pour l’axe de mutualisation des efforts, nous souhaitons faire des partenariats avec nos membres en contrepartie de la gratuité de l’adhésion annuelle. L’important pour nous étant de cumuler des ressources et non des richesses. Le jardin cordial est là pour que nous cultivions nos liens d’amitié.