Déplacer pour recadrer votre photo

FemmeFemelleEsclave

femme soumise. Vit à Paris, France. 35 ans. FemmeFemelleEsclave est en couple.
Je me décris
Moi
___
J´ai 33 ans.
Je suis avocate d'affaires.
Je revendique l'égalité des sexes au plan professionnel et je déteste les machos imbéciles.
Physiquement, je suis élancée, mince, des jambes longues, des petits seins.
Longtemps, j'étais complexée à cause de cela.
J'en ai pris mon parti.
En adoptant un look androgyne, cheveux courts, coiffée à la garçonne, le plus souvent en pantalon, chemise et veste d'homme.
Et une robe, quand je plaide, parce que c'est l'usage 😀
Je suis accro au sexe.
Je crois comme Oscar Wilde que "everything in the world is about sex except sex. Sex is about power".
Que c'est la vocation de l'homme que de nous posséder, de nous baiser, parce que c’est avec son sexe qu’il nous possède et qu’il nous fait jouir.
C'est ainsi que je me "donne" aux Mâles depuis l'âge de 16 ans.
Longtemps, je suis passée de mains en mains, de mecs en mecs. J'ai appris la soumission, la queue, j’ai découvert le sm, le désir des mecs, leurs" vices", les miens et appris à les faire jouir.
Mais ce n’était qu’apparence, jeux de rôles, avec des mecs de rencontre.
Le paradoxe de ces relations d’un soir, d’une nuit ou parfois quelques semaines, c’est que même si les mecs auxquels je m’offrais avaient l’impression de me dominer, ils n’étaient en fait pour moi que des objets sexuels que j’utilisais.
Puisque c’est moi qui décidais, qui fixais le cadre, les limites.
Et que le fait de me laisser dominer, brutaliser, cravacher, baiser ne changeait rien à ce que j'étais : une femme libre de ses choix et de ses actes, qui se livrait le temps d'une « séance » à un mec, pour jouer un rôle, convenu à l'avance, puis, la séance terminée, reprenait une vie "normale".
_______________
Je ne suis soumise que dans l'intimité.
Parce que dans la vie, je suis tout sauf soumise.
Et, pour surprenant que cela puisse paraître, c'est aussi ce que mon mec/Maître aime chez moi.
Je n'ai jamais conçu ma soumission aux mecs que dans le cadre du sexe, du plaisir que je trouve à les laisser "m'utiliser" à leur guise.
Avec depuis toujours en moi ce besoin de me soumettre, de m'offrir, allongée, cuisses écartées, prête à me faire prendre.
Et c'est ce qui m'excite, me fait jouir, que les mecs me prennent, me baisent, m'imposent leur loi, leurs désirs et leurs queues.
Mais seulement lorsqu'il s'agit du cul 😀
Sauf qu'aujourd'hui, la seule queue qui m'intéresse, c'est celle de mon Maître :smile:
Puisque j'ai voulu que lui seul me "possède" désormais.
Pas vraiment conforme quand même à l'idéologie féministe, mais tant pis.
_______________
J'aime me définir comme son "esclave".
A cause de la connotation fortement SM de nos pratiques sexuelles.
Lui a toujours eu du mal avec ce mot.
Et considère que je suis simplement Laure.
Définitivement non catégorisable.
Et son vœu le plus cher c'est que je demeure ainsi.
Mais il est quand même une manière de me définir sur laquelle nous nous sommes accordés.
Que je suis une sorte de funambule, en permanence sur la corde raide, mais avec la certitude désormais que je ne tomberais jamais, tant qu’il sera là pour me tenir et me faire avancer.
_______________
Lui
___
Entre nous, tout a commencé avec des mots.
Et avec ses mots, il m'a fait prendre conscience que c'était à lui auquel je voulais appartenir, lui que je désirais pour Maître.
Il a deux ans de plus que moi.
Aujourd'hui, il est tout à la fois pour moi l’homme, viril et protecteur, le mec, cultivé, brillant, sexy, tendre, aimant, que toutes mes copines m’envient, mais aussi l’ami, le compagnon, le confident auquel je peux tout dire, et en même temps le Mâle qui me possède, le Maitre, dominateur, exigeant, auquel je me suis offerte et à qui j’appartiens désormais.
Il ne s'agit plus d'un jeu.
Ce n’est plus moi qui décide pour ce qui concerne nos partages intimes, mais lui puisque j'ai choisir de lui appartenir.
Mes désirs, mes envies, ce que j'aime, ce que je n'aime pas ont moins d'importance désormais que ses désirs, ses envies, ses fantasmes à lui.
Parce que j'ai découvert que c'est en le faisant jouir lui que mon plaisir était le plus intense.
_______________
Nous
____
Ca fait 3 ans et demi que ça dure. Pour les autres, nos amis nos familles, nous sommes en couple.
Nous avons une vie normale, nous aimons sortir, ciné, restau, théâtre, musées, expos.
Mais tout autant ces autres moments, où il n'est plus mon mec, mais le seul homme que je puisse reconnaître désormais comme mon "Maitre".
_______________
Pour certains, le BDSM ne serait pas conciliable avec une vie de couple "normale".
Longtemps, je l'ai cru.
Aujourd'hui, je sais que ce sont que fadaises.
Parce que je sais qu'on peut s'assumer comme femme, compagne, amante et esclave d'un homme dont on partage les désirs.
Et que c'est ce dont j'ai envie, dont j'ai besoin.
_______________
La prise en main d'une "soumise" n'est que le commencement.
L'apprentissage requiert du temps.
Mes jeux avec d'autres m'ont fait découvrir le sm.
Mais ce qui compte aujourd'hui, ce n'est pas ce que j'ai été, mais de devenir ce que lui et moi voulons que je sois.
Pour lui, pour moi, pour nous.
Ce que je cherche
C'est en janvier 2019 que je me suis inscrite sur ce site.
A l'époque, je me définissais déjà comme soumise, maso même.
Puisque c'est à l'adolescence que j'ai pris conscience de mon attirance pour les mecs et le sexe brutal.
En vivant mal depuis toujours cette contradiction entre mes désirs et ce que je pense par ailleurs.
Qu'une femme est l'égale des hommes.
Qu'avoir une queue et des couilles ne fonde aucune "supériorité" des hommes sur les femmes et ne saurait justifier que nous soyons reléguées aux emplois subalternes et aux tâches domestiques.
Que nous n'avons pas à nous laisser imposer par d'autres ce que nous voulons être.
Que notre indépendance est la condition de notre liberté.
_______________
J'avais déjà rencontré alors celui qui est désormais mon mec/Maître.
Depuis, même si fondamentalement je n'ai pas changé, j'ai évolué, mûri, grandi.
Grâce à lui.
Celui dont je partage désormais la vie.
Parce qu'une rencontre parfois fait que notre vie prend un autre cours.
Qu'on se retrouve à emprunter un autre chemin que celui qu'on s'était choisi.
Et que c'est ce chemin-là que je veux désormais parcourir avec lui.
J'ai toujours été un peu lente à me décider.
Alors, longtemps, trop peut-être, j'ai hésité avant de prendre ce chemin.
De m'y engager.
De m'engager
Vis à vis de lui.
Parce que s'engager, sortir du chemin que je m'étais tracé, c'était me mettre en risque.
Mais heureusement, il a eu la patience d'attendre.
De m'attendre.
_______________
Il a fallu le premier confinement, pour que je franchisse un modeste premier pas, essayer la vie à deux plutôt de continuer d'avoir chacun notre vie.
Sous prétexte, pour moi, de "demeurer libre".
J'ai aimé cet apprentissage du quotidien partagé.
Ne plus seulement nous voir quelques jours, quelques nuits par semaine, les vacances, des week-ends.
Ca a été pour moi comme une révélation, la découverte que c'était de cela dont j'avais envie, besoin.
Le besoin de sa présence.
Pas uniquement pour me faire dominer et baiser.
Mais pour partager sa vie.
Alors, il y a un an, enfin, j'ai choisi de renoncer définitivement à ma vie d'avant, à mon appart, à cette liberté dont j'avais découvert la vacuité.
Pour décider de construire avec lui cet "autre possible" qu'il m'avait découvrir.
_______________
Au cours de ces 3 dernières années, j'ai aussi changé.
Puisque grâce à lui, je me suis libérée de mes doutes, de mes fêlures.
Parce qu'il n'est pas toujours simple de vivre en dehors des normes habituelles, de s'assumer dans nos différentes facettes, nos contradictions.
Il m'a fallu apprendre de lui ce dont j'avais vraiment envie, ce dont j'avais besoin.
D'un homme, de lui, pour partager ensemble nos rêves et nos désirs.
Je demeure toujours autant attachée à ma liberté.
La liberté d'être ce que je veux.
De décider par moi-même.
Mais j'ai compris que paradoxalement j'étais d'autant plus libre que je l'étais avec lui.
Parce que cette liberté que je porte toujours en moi, qu'il me reconnait, et que je lui me reconnais, c'est la sienne, la mienne, la nôtre.
___________________________________________________________________________________________________________
Je ne cherche évidemment pas de "rencontres".
Juste échanger, dialoguer avec d’autres, Maître(se)s ou soumis(e)s.
Pour continuer de construire ce futur que nous voulons tous deux ensemble, moi et lui, mon mec/Maître, en l'enrichissant de ce partage avec d'autres.
Ce futur avec mon mec/Maitre.
Qui est d'abord et avant tout un homme.
Qui, parce qu'il s'assume comme tel, avec ses forces et ses faiblesses, qui ne le rendent que plus désirable à mes yeux, me permet de m'assumer comme je suis.
_______________
Alors, pour ceux qui auront eu le courage de me lire jusqu'au bout, j'accepte les demandes d’amitié de ceux ou celles qui comme moi aiment échanger sur nos désirs, nos doutes, nos vies, le bdsm.
Et j'ai eu la chance de pouvoir nouer, avec certain(e)s ici une vraie amitié qui m’a aidé dans ma quête de moi-même.
Mais l’usage et la bienséance veulent aussi que la demande soit accompagnée d’un message de présentation.
_______________
Je revendique et j’assume mes choix de vie.
Mais une soumise, quel que soit son comportement dans l’intimité, reste d’abord et aussi une femme.
Alors, épargnez-moi s’il vous plaît les entrées en matière vulgaires, les qualificatifs du type salope, pute et les trop courantes vantardises masculines sur la splendeur de vos entrejambes.
J’assume d’être une salope.
Et d’être sensible aux beaux instruments.
Mais je ne suis plus que la salope d’un seul et seule sa queue et l’usage qu’il en fait m’importent désormais 😀
__________________
Septembre 2021
Pratiques
Fétichisme, Shibari / bondage, Contrainte (menottes, chaînes ...), Discipline (Fessée, fouet, cravache...), Suspension (harnais, cage ...), Brûlure (cire ...), Stimulation par sex-toy, Electro-stimulation, Adoration (cérémonial, dévotion ...), Mise en scène (des fantasmes : knidnapping, viol simulé, ...)
En quête de
Une amitié
Orientation sexuelle
Hétéro
Info de base
Statut de situation sentimentale
En couple
Genre/Type:
Age:
35
Localisation:
Dernière connexion:
15/02/22
Membre depuis:
10/01/19
Type de membre:
Membre
Nombre d'affichage du profil:
8533