Travestissement et sissyfication dans le BDSM : Une exploration des plaisirs et des activités

Parmi les nombreuses formes d'expression du BDSM, le travestissement et la sissyfication sont des aspects distincts qui suscitent l'intérêt de nombreux adeptes. Qu'est ce que le travestissement et la sissyfication dans le BDSM, ainsi que les plaisirs qu'ils offrent aux personnes qui les pratiquent, rencontrer une sissy (si on est un maitre) ou un maitre (si on est une sissy), voilà les objectifs de cette communauté.

Le Travestissement dans le BDSM

Le travestissement est le fait de se vêtir et d'adopter les caractéristiques vestimentaires et comportementales associées au genre opposé. Dans le contexte du BDSM, le travestissement peut être utilisé comme une forme de jeu de rôle érotique, permettant à une personne de se glisser dans un rôle de genre différent de son genre assigné. Pour certaines personnes, cela peut être une manière excitante de jouer avec les identités de genre, d'explorer de nouvelles facettes de leur sexualité et de ressentir une sensation de liberté et d'émancipation.

La Sissyfication dans le BDSM

La sissyfication est une forme spécifique de travestissement dans le BDSM, où une personne, généralement assignée au genre masculin, adopte une apparence et des comportements stéréotypés associés à la féminité. Cela peut inclure le port de vêtements féminins, le maquillage, la coiffure, ainsi que l'adoption de comportements soumis et dociles. La sissyfication peut être un moyen pour les personnes de vivre des fantasmes de soumission, d'humiliation érotique, de transformation et de contrôle.

Les plaisirs du Travestissement et de la Sissyfication

Les plaisirs liés au travestissement et à la sissyfication peuvent varier d'une personne à l'autre, mais plusieurs éléments reviennent fréquemment. Tout d'abord, il y a souvent une jouissance dans le fait de se déguiser et de se transformer en une autre personne, en explorant des facettes différentes de soi-même. Cela peut également être une façon de se sentir sexy, désirable et de susciter l'excitation sexuelle. Pour les personnes pratiquant la sissyfication, il peut y avoir une libération érotique dans le fait de se soumettre à un partenaire dominant et de vivre des scénarios de domination et d'humiliation contrôlés. L'abandon de contrôle et la mise en place de limites convenues permettent de créer un espace de confiance où les plaisirs peuvent être explorés en toute sécurité.

Activités BDSM d'une Sissy

Les activités BDSM associées à la sissyfication peuvent varier en fonction des préférences individuelles et des limites établies entre les partenaires. Certaines activités courantes incluent le jeu de rôle, où la sissy peut être traitée comme une poupée, une femme de ménage, ou une soubrette, et peut être soumise à des ordres et des tâches. Des pratiques telles que le bondage, l'humiliation verbale, le jeu de chasteté, l'éducation à la féminité et l'utilisation de jouets sexuels peuvent également faire partie de l'expérience. Il est essentiel de noter que toutes ces activités doivent être pratiquées de manière consensuelle, avec une communication claire, des limites négociées et un consentement mutuel. La sécurité physique et émotionnelle des personnes impliquées doit toujours être une priorité absolue.

Qu'est ce qu'une bonne sissy ?

Dans une relation BDSM impliquant une sissy et un maître, il est important de noter que les qualités souhaitées peuvent varier en fonction des préférences individuelles et des dynamiques spécifiques entre les partenaires. Cependant, voici quelques qualités généralement appréciées dans une relation BDSM de ce type :

Soumission volontaire : Une sissy doit être disposée à se soumettre volontairement à son maître, à obéir à ses ordres et à suivre ses directives. Cela implique un désir sincère d'être contrôlé et de se conformer aux attentes établies dans la relation.

Respect et obéissance : La sissy doit avoir un profond respect pour son maître et être disposée à lui obéir. Cela inclut le respect des limites, des règles et des consignes données par le maître, ainsi que le respect des choix et des limites du maître lui-même.

Honnêteté et communication : Une communication ouverte et honnête est essentielle dans toute relation BDSM, y compris entre une sissy et son maître. La sissy doit être capable de partager ses désirs, ses limites et ses préoccupations avec son maître de manière claire et respectueuse.

Engagement envers le rôle : Une sissy doit être engagée envers son rôle et être prête à adopter les comportements, les attitudes et les apparences associés à la sissyfication. Cela peut inclure le port de vêtements féminins, le maquillage, la coiffure, ainsi que l'adoption de comportements soumis et dociles.

Confiance et sécurité : Une sissy doit pouvoir faire confiance à son maître pour assurer sa sécurité physique et émotionnelle. Il est crucial que le maître crée un environnement de confiance où la sissy se sent en sécurité pour exprimer ses désirs, ses limites et ses préoccupations.

Dévouement et détermination : Une sissy peut être confrontée à des défis et à des limites personnelles lorsqu'elle explore la sissyfication et la soumission. Il est important d'avoir un certain niveau de dévouement et de détermination pour surmonter ces défis et pour continuer à se développer dans le rôle.



Il est essentiel de noter que ces qualités sont des généralités et que chaque relation BDSM est unique. Il est donc important de discuter et de négocier les attentes et les limites avec votre partenaire afin de créer une relation équilibrée et épanouissante pour les deux parties impliquées.



N'hesitez pas à partager vos photos et vos vidéos de sissy bdsm , en femme ou en esclave.


Pour en savoir plus, voir les photos et rencontrer, cliquez ici

A propos du groupe
AngeouDemon
Créateur
Bonjour.
Amateurs, amatrices de sissyfication, féminisation, travestissement, ce groupe vous permettra de vous retrouver, vous découvrir, échanger vos pratiques.... Par contre, s'il vous plaît, pas d'annonces de recherche ici. Merci
Entrelacs
a partagé quelques photos
Bonsoir à toutes et tous, Je suis une sissy qui cherche à progresser sur le chemin de la féminisation, de sa dépravation qui se tient à la disposition d’une maîtresse, d’un maître ou de couple pour m’aider sur cette voie. Je me tiens à votre disposition si cela vous intéresse. Merci du temps que vous m’aurez consacrée. Mlle Noémie
7 personnes aiment ça.
AngeouDemon
J'adore cette photo, très jolie lingerie, la position est explicite, le vernis sur les ongles et une très jolie chatte.
J'aime 14/07/24
Magnifique
J'aime 14/07/24
Entrelacs
Merci Monsieur Charles
J'aime 15/07/24
demons347
a partagé une photo
quel couple ou femme pour s occuper de moi
Soyez la première personne à aimer.
Cliquez sur l'image pour rejoindre le salon
soumisjean59
Bonjour 👋🙂 Merci de m'accueillir dans ce groupe 💗
4 personnes aiment ça.
Soumisvincebi
Avec plaisir bonjour Jean
J'aime 09/07/24
soumisjean59
Hello vince, merci de m'accueillir 1f642.png
J'aime 09/07/24
Hypno13
Bienvenue. J aime bien ton approche dans ta description "je considère que la soumission est le contraire de la passivité. Pour moi, un soum doit être actif, inventif et faire preuve d'initiative."
J'aime 13/07/24
soumisjean59
@Hypno13 Oh merci pour le compliment ! C'est dur d'écrire une présentation de soi, mais ce jour-là, j'étais inspiré 1f642.png
J'aime 13/07/24
Merci inel69 d'être membre bienfaiteur de la communauté BDSM.FR et de participer à l'élaboration et l'organisation de la vidéothèque gratuite.
Soumisvincebi
a partagé quelques photos
SALOPE travSissy soumise
Soyez la première personne à aimer.
meline sissy
a partagé quelques photos
Début de ma vie de sissy
15 personnes aiment ça.
syvonbi
C'est donc tout nouveau pour vous??
J'aime 09/07/24
Sissy Jade Fanny
a partagé quelques photos
Je viens de recevoir ces cuissardes. Elles sont trop belles! 🥰
4 personnes aiment ça.
Switcher
Je préfèrerai sans cage, pour que votre maîtresse m'oblige de vous sucer.
J'aime 24/06/24
Sissy Jade Fanny
Il y a bien longtemps que ce genre de plaisir ne fait plus partie de mon existence.... 😊
J'aime 24/06/24
Switcher
Et est ce que cela vous exciterais ?
J'aime 24/06/24
Sissy Jade Fanny
Inimaginable.... Maîtresse m'a très bien éduquée 😊
J'aime 24/06/24
Switcher
Je souhaiterais qu'une domina m'impose de sucer une sissy
J'aime 24/06/24
Sissy Jade Fanny
Je vous souhaite de trouver 😊
J'aime 24/06/24
Switcher
Merci, mais les cuissardes, cela fait domina.
J'aime 24/06/24
Sissy Jade Fanny
Ou la bonne petite pute soumise suceuse de bites que je suis 😊
J'aime 24/06/24
Switcher
Mais cela m'intéresse moins, j'ai plutôt envie d'essayer l'inverse.
J'aime 24/06/24
Sissy Jade Fanny
Alors bonne recherche à vous 😘
J'aime 24/06/24
SissyDebutante
Il me dit que ce qui nous lie est plus fort que le mariage. Fille frustrée, privée d'orgasme, je n'ai aucune existence sexuelle propre. Aucune jouissance possible en dehors des siennes. Celles qu'il prend en moi. Fille frustrée veut des orgasmes. Il me dit que chaque frémissement qu'il ressent à mon contact m'est transmis. Que c'est plus que l'amour, une symbiose. Fille frustrée veux jouir, jouir de ses orgasmes. Des ramifications nerveuses son en train de pousser... sur ma langue, dans ma gorge, sur mes lèvres, sur ma poitrine, sur mon ventre, entre mes fesses, sur mon anus et bien au delà dans cet intérieur mystérieux et honteux. Il me dit que lorsqu'il caresse son gland sur mes lèvres, qu'il pénètre ma bouche et le soumet aux attentions de ma langue je ressent ce plaisir qui envahit sa queue. Le cerveau de fille frustrée est soudain inondée par cette vague de douceur sexuelle ressentie par cette queue au contact de sa bouche. Cette queue qui se glisse dans son petit cerveau et vient se frotter au plus profond de ses airs capable d'aspirer ce plaisir masculin. La verge se raidie sous sa langue, au fond de son cerveau. Fille frustrée en capte la vibration qui traverse tout son corps pour finir par doux frémissement de son anus. Fille frustrée gémis. Elle a envie de parler, de lui dire combien elle le remercie pour l'offrande qu'il lui fait. Il me dit que je commence à comprendre avec mon corps, que mon ouverture commence à porter ses fruit. Il m'autorise à gémir. Fille frustrée se sent plus légère, comme si une serrure c'était ouverte. Comme si l'orgasme était une possibilité, une silhouette merveilleuse prenant réalité au fond de son brouillard de privation. Il me dit qu'il va me donner tout ce dont j'ai besoin. Que je n'ai même plus besoin de respirer. Ses mains sur ma nuque. Et son sexe qui descend, descend, descend tout au fond de ma bouche, jusqu'à s'ouvrir un espace au fond de ma gorge. Fille frustrée croit qu'elle étouffe, croit qu'elle à un peu mal. Ce ne sont que des croyance. Son propre ressenti, primaire, sans aucun intérêt. Elle se sent si médiocre, tellement primitive dans son ressenti. Submergée par la réaction réflexe de sa gorge qui proteste alors que ce sexe masculin qui l'envahit est la plus belle chose qui puisse arriver. Tellement de désir et de frissons sexuelles masculins qui vibrent si profond en elle. Il me dit de profiter de ce moment exceptionnel. Me caresse la nuque et le visage. Dépose un petit baiser sur ses doigts avec lesquelles il vient caresser mon nez. Puis il commence à se mouvoir doucement. Petits mouvements secs de son sexe à travers toute ma bouche jusqu'à brutaliser mes amygdales. Il est si viril et je suis tellement inexistante. Il me dit respire en retirant son sexe. Fille frustrée est paniquée de sentir cette intense source de plaisir abandonner sa bouche. Elle respire certes mais son corps se vide de cet immense frisson qui l'habitait quand cette verge la pénétrait au plus profond de sa gorge. Maladroite elle se précipite, affolée par l'éloignement soudain de cette promesse de plaisir. Elle tente de la reprendre dans sa bouche, mais la chose désirée lui échappe. Il me donne l'ordre de me calmer. Fille frustrée reprend ses esprits. Fille frustrée s'excuse et demande pardon. Il joue quelques minutes, frappant ou caressant son visage avec son sexe. Son regard m'interdit de bouger. Puis juste avec quelques gestes il m'allonge sur le sofa, ma tête largement inclinée vers le bas afin de bien dégager ma gorge et mon orifice buccale. Fille frustrée ne demande rien de plus. Elle respire, détend son corps, ouvre sa gorge et déploie son système nerveux afin d’accueillir ce plaisir masculin qu'elle se sent prête à assimiler. Le gland vient écarter ses lèvres. Elle gémit un peu. Alors que le sexe glisse jusqu'au fond de sa gorge, fille frustrée accède à la certitude que sa place est là où elle se trouve et qu'elle suit le bon chemin vers cet orgasme tant espéré. Elle s'interroge sur la place de chacun dans ce monde et se demande si l'homme en train de baiser si vigoureusement sa gentille petite bouche est bien le dominant. Ou bien est-ce elle qui finalement vampirise ses orgasmes pour accomplir sa transmutation en gentille petite jouisseuse?
11 personnes aiment ça.
AngeouDemon
Merci beaucoup pour ce beau texte, qui respire de réalité. Vous avez une écriture particulière qui interroge mais qui permet de se mettre dans vôtre tête. Merci vraiment et j'ai l'envie d'en partager beaucoup d'autres avec vous. Cordialement AoD
J'aime 17/11/23
SissyDebutante
Merci à vous... Mon écriture m'aide à explorer jusqu'au bout mes désirs, n'ayant que très peu d'opportunités de les caresser au travers d'expériences réelles. J'essaie de savoir ce qu'il y a au fond de moi.
J'aime 17/11/23
syvonbi
Merci Sissydeb' , j'adore tes textes qui définissent tellement bien , mes propres états d'âme, mes ressentis ,mes faits mes gestes , Ce que je suis en fait. Douce fin de nuit Sissy
J'aime 18/06/24
SissyDebutante
Merci de ces commentaires. Je sais que je ne suis pas la seule à ressentir toutes ces choses. Je m'autorise simplement à les exprimer et parfois à les vivre.
J'aime 18/06/24
SissyDebutante
Je n'aime pas trop les échanges de photos sur internet c'est devenu une activité à part entière de certains hommes qui trouvent leur plaisir dans ce type d'excitation virtuelle. Je ne juge pas mais j'évite. Pareil je ne demande jamais de photo. Mais les hommes m'en donnent souvent, même s'ils n'ont pas l'intention de me recevoir. Sans doute un besoin de s’exhiber ou de se rassurer. C'est étrange comme ils ont besoin que j'apprécie leurs physiques. J'ai beau leur affirmer que quelque soient leurs corps ils seront toujours très beaux à mes yeux mais ils ne le comprennent pas. J'apprends à aimer ce que l'on m'offre. Les bedonnants ramollis, les barbus poilus, les imberbes rachitiques et tous les autres. J'apprends à les apprécier tels qu'ils sont sans me poser de questions, sans aucun préjugés. Même si je montre peu de photos, les hommes ont toujours une idée de mon physique. Mais souvent la première rencontre est une expérience, une découverte. Le dernier qui m'a proposé de venir chez lui n'avait que ma photo de profil pour se faire une idée et quelques éléments de description que je lui avait indiqué. Nous nous sommes retrouvé en bas de chez, j'étais habillée en garçon (je ne suis pas assez féminisée pour me déplacer en fille). Je suis silencieuse dans ce genre de situation et ne fais que répondre aux questions qu'on me pose. Je n'aime pas ma voix trop grave et je ne souhaite pas m'imposer. Il m'a ramené chez lui, petit propre, sobre. Sa femme était absente bien sur. A sa demande je me suis déshabillée complètement. Il a tourné autour de moi en me regardant et en tripotant certains lieux de mon corps. Je suis restée digne la plus imperturbable possible, même si certains attouchements étaient parfois un peu brutaux et parfois excitants. Puis il m'a expliqué que mon visage était trop masculin, mes jambes et mes fesses trop poilues et que devais être honteuse de gâcher mon joli petit corps avec ces vilains côtés. Je me suis empressée de lui demander des excuses d'être si vilaine a ses yeux et ferait de mon mieux en me montrant disponible pour satisfaire ses désirs. Il m'a dit qu'il ne savait même pas s'il me laisserait nettoyer ses toilettes et que même ainsi la tête dans la cuvette et mon vilain petit cul en l'air il n'est vraiment pas sur qu'un homme puisse avoir une érection suffisante pour forcer l'entrée de mon petit trou et espérer y trouver du plaisir. J'étais rouge de honte et je me suis répandue en excuses. Il m'a donnée une veille robe trop petite et trop courte qui me moulait de partout, une culotte rose bon marché et un collant assez ordinaire. Je suis habillée devant lui. Je ne ressemblait pas à grand chose, j'avais honte. Il m'a dit que j'étais encore plus moche comme ca. Il m'a demandé de le suivre au toilettes pour le regarder uriner, puis m'a donner une éponge et du produit de nettoyage et m'a dit de faire ca bien car je finirais avec ma langue. Alors j'ai tout nettoyer, bien comme il faut. Il me regardait, corrigeait ma position s'il trouvait que je n'étais pas assez cambrée, trop écartée, ou pas assez, que mes mouvement n'étaient pas assez sensuel, qu'il voulait que je lui montre que je faisais l'amour avec la cuvette des toilettes. Je crois que parfois il se caressait un peu sous son pantalon, mais ne le montrait pas. Alors j'ai fait l'amour à la cuvette de toilettes, le l'ai caressé, je me suis frottée contre elle, je l'ai masturbé et je l'ai léché amoureusement. J'ai presque eu un orgasme toute seule à faire l'amour avec ce cabinet de toilette brillant de propreté. On ne se refait pas, et même dans les situation les plus honteuses je suis capable d'avoir de misérables orgasmes de sissy. Vous comprenez maintenant pourquoi je suis capable d'apprécier tous les physiques masculins. Je suis presque capable d'avoir un orgasme en lavant les chiottes. Je crois que le propriétaire des lieux a aussi ressenti une légère excitation à me voir ainsi astiquer sa cuvette. Je ne pu m'empêcher de regarder le plus discrètement possible mais il m'a bien semblé apercevoir une légère bosse, sous sa ceinture. Il m'a dit que je puais le chiotte et que comme j'étais déjà une super mocheté il ne voyait pas qu'il pouvait faire d'autre que de me laisser ca et de m'utiliser comme toilette. Ca lui éviterait de salir le cabinet que je venais de nettoyer. J'ai pris peur... je me suis imaginé devenir la pissotière de cet homme et j'en ai presque eu envi de vomir. Mais en même temps je savais que je serais incapable de dire non! Je suis une sissy qui dit oui et qui est toujours heureuse de dire oui! Alors je peux bien devenir une gentille pissotière, ouvrir la bouche et avaler? Je me suis dit moi même que j'étais une petite horreur trop masculine et trop poilue et que si je pouvais seulement donner satisfaction en étant une pissotière je devrais m'en contenter. Je me suis calmée, mon coeure s'est remis à battre normalement. A genoux, j'ai tourné la tête souriante vers l'homme avec un joli sourire. "oui monsieur, je peux être une pissotière", me suis-je entendu dire effrayée. Il a ris! M'a regardé un instant et a fait demi tour pour retourner dans le salon me laissant à genoux seule à côté du cabinet de toilette. Je suis restée la quelques minutes avant qu'il ne revienne, une paire de gants à vaisselle en plastique rose à la main. "Enlève ta robe et ton collant et met ces jolis gants roses et ta petite culotte rose" et suis moi", m'ordonna-il avec un air amusé. Je me retrouvais bientôt devant l'évier en culotte et gants roses à laver la vaisselle. Il resta assis sur une chaise à mes côtés regardant des films pornographiques sur sa tablette, me tripotant par intermittence et se masturbant. Cela dura quelques minutes avant qu'il ne me donne l'ordre d’enlever mes gants, de baisser ma culotte aux genoux, de lubrifier ma petite chatte poilue avec du produit vaisselle, de remettre mes gants et de reprendre la vaisselle en écartant et en me cambrant pour m'offrir. La pénétration se fit sans attendre et sans douleur. Je gémis beaucoup pendant qu'il se masturba entre mes fesse. Ca ne dura pas longtemps avant qu'il ne sorte, enlève sa capote et lâche quelques giclées sur mes fesses, mes jambes et les carreaux du sol. Je restais immobile devant l''évier, les mains dans mes gants roses, pendant qu'il étalait son sperme dans les poils de mes fesses et de mes jambes avec sa main. Je ne sais pas si c'est le massage de mes fesses avec sa main ou cette odeur de semence masculine qui remontait à mes narines mais je m'abandonna à une petite vague de frissons en ma cambrant atrocement pour m’offrir à sa main et en poussant quelques gémissements. Il me tendis un petit sac en papier vide m'ordonna d'y mettre la capote souillée par mon vilain petit trou, de jeter le tout dans la première poubelle que je rencontrerait, de me rhabiller et de rentrer chez moi me masturber en pensant à ce qui était arrivé. Je ne l'ai jamais revu.
11 personnes aiment ça.
AngeouDemon
Merci beaucoup pour votre belle histoire
J'aime 31/03/24
syvonbi
J'adore ton récit , que j'ai vécu moi même assez souvent .Profite bien SissyDeb' , car les années passent trop vite .Kiss
J'aime 18/06/24
Maîtresse yaya
a partagé quelques photos
syvonbi
a partagé une photo
Qui en 38 Sud , pour faire de syvonbi une bonne sissy ??
syvonbi
a partagé une photo
Bonjour à toutes et tous . Ca me manque énormément , Syvonbi à votre disposition
4 personnes aiment ça.
Jolie pose!
J'aime 21/05/24
syvonbi
@ Cockin49 : Merci beaucoup .Douce nuit
J'aime 22/05/24
a partagé une photo
se ceinturer par le sexe est aussi sécurisé ,ainsi que le démarage par la clé
a partagé une photo
mon excitation, la sissyfication
syvonbi
a partagé quelques photos
Bonjour et bon Week end à tout le groupe . J'ai toujours eu ce besoin , de faire bander les mecs , et aussi de me mettre au service et sévices de ces Dames et de couples . Seulement voilà , je vieilli , je vieilli snifffffffffffffffffff.Ma féminisation est de plus en plus dur à porter,et cette peur de devenir ridicule… J'aurai besoin de vos appréciations et vos conseils .Soyez franc , je ne vous en voudrai pas .dites vraiment ce que vous en pensez ,même avec des mots crus Merci , syvonbi
2 personnes aiment ça.
Difficile de se prononcer sur quelques photos de surcroît très pixelisées. Mais dans l'ensemble je ne te trouve pas si ridicule que ça. Tu peux largement t'amuser
J'aime 09/03/24
AngeouDemon
Je pense la même chose. Bien conservé dans l'ensemble. À voir un peu plus féminisé peut-être.
J'aime 09/03/24
SissyCamille
Tu es très sexy ! Ne doute pas de tes charmes
J'aime 14/05/24
syvonbi
OOOOOH merci SissyCamille , c'est très gentil , ça me touche beaucoup
J'aime 15/05/24
DollyJess
Merci de m'accueillir dans ce groupe...
11 personnes aiment ça.
JeuneSlaveFanny
Bjr a toi
J'aime 12/05/24
syvonbi
Bienvenue DollyJess
J'aime 13/05/24
Olivier78 soum switch
Bienvenue a toi ....
J'aime 13/05/24
Falcone75
Bienvenue DollyJess
J'aime 13/05/24
Maîtresse yaya
a partagé une photo
Kim se prépare toute seule 😏
Hypno13
Bonjour Merci d avance pour l accueil dans ce groupe. Homme 55 ans marié bi Switch travesti Domi et soumis de temps en temps. Je pratique de l hypnose pour plan gratuit Sissyhypno Région Provence Alpes Côte d'Azur et dept limitrophe
5 personnes aiment ça.
rubberpetboy33
bonjour intéressé ! dites m'en plus
J'aime 05/04/24
a partagé une photo
Bonjour les amies. C'est ma 1ere participation au Locktober j'espère que je vais arriver à relever le chalenge. Je suis encagée toute l'année mais je change de cage toutes les semaines avec 1 ou 2 jours de pause. 1 mois sans la déposer je vais bien voir ce que ça donne. Bonne journée à toutes Et bon Locktober à toutes celles qui adhèrent au truc. Bisous bisous
10 personnes aiment ça.
Falcone75
De belles petites couilles bien épilées en cage
J'aime 04/04/24
Merci. J'adore quand elles sont toutes lisses. Encagé en plus je me sent plus chienne
J'aime 04/04/24
maitresse frédérique
a partagé quelques photos
Sissy Alicia
a partagé une photo
Voir les publications suivantes