Messages
Gawenn
.Posté dans Présentation du jeune soumis
Bonjour à tous, je suis un jeune gay soumis de 18 ans fan de bondage et de pet play, surtout de pet play ! J'habite vers Marseille et je ne suis pas contre des propositions, donc n'hésite pas à me mp ^^ J'ai déjà eu quelques petites expériences avec mes exs, utilisant des cordes, collier et laisse, mouffle de restriction, baillon, masque etc. J'ai se penchant pour le bondage et le pet play depuis mes 14 ans je pense, et ma première experience bdsm à mes 15 ans a confirmé mon attirance pour le genre. Et au fil des experiences, j'aime de plus en plus ! Bonne journée à tous ;)
Bonsoir alex37, C'est une possibilité. La vie peut être faite de compromis pour certains, lorsqu'elle s'est déjà construite, avec une famille, des enfants, des intérêts financiers communs qui poussent à essayer de vivre deux vies, l'une routinière, qui peut aussi être enrichissante par certains aspects, mais ennuyeuse sexuellement. Ou juste ennuyeuse. Et l'autre, promesse de bonheur sans concessions. C'est à chacun de nous de savoir quel chemin prendre lorsque le choix se fait jour. Je l'ai fait une fois sans aucune hésitation. Dans la mesure où la relation en construction était amenée à durer, que j'avais commis une erreur avec la précédente et qu'il fallait de toutes façons y mettre un terme. Cela dit, même si la vie est courte et que l'on aura pas une seconde chance, il vaut mieux vous assurer que " la lumière qui éclaire votre âme " soit un soleil et non une bougie...
partygirl
.Posté dans La sodomie ou rien
Personnellement j'aime beaucoup la sodomie; je me sens complètement donnée à mon partenaire. Avec un peu de douleur cela pimente la chose mais cela doit rester agréable. Brutal ou plus doux; mais toujours dans le respect
Bonsoir à toutes et à tous, J'imagine qu'une partie d'entre vous partagent peut-être leur vie avec une personne loin des envies qui nous habitent. Comment avez vous trouvé l'équilibre pour cette dualité ? Quand le destin vous joue le tour de devoir choisir entre deux chemins, seriez-vous capable de renoncer définitivement à ce qui vous a offert cette sensation unique d'avoir à ses pieds une personne avec qui vous venez d'affronté la réalité, avec qui vous avez dépassé les limites de ce qu'un humain est capable de ressentir ? Ou alors, prendriez-vous le risque de sacrifier la lumière qui éclaire votre âme, la seul caresse capable de vous atteindre au plus profond de votre être ?