25/07/2018 par
Le soleil se lève sur le fleuve.
La vie nocturne tait son funk
la diurne pour épreuve
éclate mes yeux punk.
Je sors sur le quai,
ça sent la pisse,
l'air est frais.
Mes pieds crissent ?
Verre cassé au trottoir.
Le corps moulu se meut,
à l'eau je jette un peu d'espoir,
qui reviendra en pluie sous peu.
Besoin ? Adrénaline ?
Une envie de tes jambes dorées
et un peu de caféine.
Lascif tempo, endiablé.
Tu m'as englué de tes grands bras
ta bouche a aspiré mon âme
tes cuisses ont serré mon gras
j'ai pleuré, réclamé, ma came.
Tu as râlé de ta voix rauque,
murmuré nos vibrations,
on a battu la breloque,
j'ai suivi la partition.
Au matin trempé,
boirait bien un p'tit café !
Je sors sur le quai,
rabattu le caquet.
On fait moins le malin
en reste de sopalin.
Vieux con heureux
au bord de l'eau bleue.
J'adore la canicule
sous ta férule.
Un matin.
6 ont aimé
,  et 4 autres aime(nt) ça.
Paradoxal
Une ligne sur deux c'était déjà bien...
encore un matin ?
Bonne fin de journée à vous Heyoka
Lady H
J'aime tes mots heyoka , qui claquent fort ..
Top
Page generated in 1.6951 seconds with 14 queries and GZIP enabled on 195.154.53.235.