FemmeFemelleEsclave
par le 13/06/21
895 vues
Elle fut l’instrument de mon « dressage », durant les premiers mois de notre relation.
Lors de notre phase de « découverte réciproque ».
Parce que même si toi aussi tu me « découvrais », c’était à toi de décider, de fixer les règles.
Puisque je te voulais pour Maître.
Et que c’est ce que j’attendais de toi.
Que tu fixes ces règles que je ne maîtrisais pas encore,
que j’apprenais au fur et à mesure.
Les règles de ton plaisir.
Et du mien.
________________
La cravache alors te servait à me punir.
Je devais la subir « librement ».
M’y soumettre de mon plein gré.
Sans être attachée ni entravée.
Te l’apporter avant de me prosterner ou de m’allonger sur le dos, cuisses écartées.
Selon que c’était mon dos, mon ventre, mes seins ou ma chatte qui devaient la recevoir.
Suivant la nature de la «faute » que j’avais commise.
Et ce que tu avais décidé 😀
Puis, la punition reçue, acceptée, je venais m’agenouiller devant toi.
Pour témoigner ma dévotion à cette partie de toi qui symbolise le pouvoir que je t’ai conféré.
Celle qui fait de toi le Mâle, mon Maître.
______________
Je pratiquais le bdsm avant de te connaître.
J’en maîtrisais les codes, les techniques, les règles.
Mais ce n’était qu’un jeu.
Un jeu de rôle dont je définissais les règles, les limites.
Je maîtrisais la technique.
Mais j’ignorais l’essentiel : que chaque Maître a ses désirs, ses exigences propres.
Et que dorénavant ce que je voulais apprendre c’était les tiens.
Et plus imposer les miens aux mec qui croyaient me posséder.
Alors, j’ai appris.
Tes désirs et la manière dont tu voulais que je te satisfasse.
Que je m’offre à toi.
C’est pour ça qu’il a fallu, que j’ai voulu que tu me dresses.
A ce que tu attendais de moi.
A coups de cravache et de queue.
J’ai apprécié les deux 😀
_______________
J’ai appris vite.
Non pas tant pour éviter d’être punie.
Mais parce que j’ai toujours été bonne élève.
Au moins dans les matières qui m’intéressent 😀
Ce fût douloureux parfois.
Mais la récompense a été à la hauteur de l’effort.
Ton plaisir et le mien.
Aujourd’hui, je sais ce qui t’excite.
Ce que tu attends de moi.
J’ai appris ton corps, ton plaisir, comment te satisfaire, devancer tes envies aussi.
Je ne suis plus cette pouliche rétive des premiers temps.
Et j’aime te « servir ».
Comme tu mérites, comme tu dois l’être.
_______________
Ça fait longtemps que tu n’as plus besoin de me punir.
Pour obtenir ce que tu attends de moi.
Sauf quand il m’arrive (parfois, pas trop quand même 😀) de te provoquer.
Alors la cravache ne te sert quasiment plus aujourd’hui à me punir.
Mais nous ne l’avons pas pour autant rangée au magasin des accessoires oubliés.
Parce que même lorsque le cavalier fait corps avec sa monture,
que lui et elle connaissent et comprennent l’autre,
anticipent ses réactions,
ça reste le rôle du cavalier de décider et de guider.
En faisant en sorte que sa « pouliche » donne chaque fois le meilleur d’elle-même.
C’est à cela que te sert ta cravache désormais.
Et j’aime ça.
43 personnes aiment ça.
Olivier
C'est magnifiquement bien écrit et tout à fait le reflet d'un des usages corrects de la cravache.
J'aime 13/06/21
johnny25
1f44d.png vraiment magnifique !!
J'aime 13/06/21
masque_gris
Une ode superbe à l'acceptation de la soumission et au symbole, effets compris, de la cravache... Merci pour ce partage à faire lire...
J'aime 13/06/21
Magnus49
Bravo pour cet exercice de style et de soumission.
J'aime 13/06/21
PROTON
Superbes lignes FFE ! et mercis....un petit PS ( vous parlez de cravache ....mais ce beau ventre n'a pas été cravaché....ces marques sont celles du fouet ( et perso j'évite cet endroit .....)
J'aime 14/06/21
Condor
Superbe
J'aime 14/06/21
Remarquablement bien écrit!
J'aime 14/06/21
FemmeFemelleEsclave
@Proton. 1f642.png J'espère que vous me pardonnerez cette "licence artistique". Pas simple toujours de trouver des photos appropriées sur le net.
J'aime 14/06/21
FemmeFemelleEsclave
@Masque Gris. Entre l'acceptation et le désir, la frontière est souvent ténue. L'une ne va pas sans l'autre. Alors, je me reconnais dans les deux
J'aime 14/06/21
PROTON
@FFE....vous touchez ici le problème ...celui des merveilleuses et émouvantes photos PERSO ( rares hélas ) et celui des tonnes de photos importées du Net ! Certes vos photos illustraient bien vos jolies lignes FFE ( sauf la petite erreur, car celle ci m'a rappelé de mauvais souvenirs, à l'époque où je fouettais bien ( je crois ! ) Le ventre , comme les reins sont des parties sensibles et dans une ardeur mal contrôlée par moi j'ai blessé lourdement une S......!!!!!......Depuis ce jour, j'ai des craintes avec mes lanières, et me contente d'un beau martinet et de cette fameuse cravache !! BZAVOU FFE !!!!
J'aime 14/06/21
PROTON
@ FemmeFemelleEsclave.....demandez à votre Maître quand même de faire quelques photos de ses cravaches posées simplement sur votre corps.....elle seront de ttes façons plus émouvantes......filmez, vidéoscopez, photographiez !! que de beaux albums et souvenirs pour les soirées d'hiver et vos amis ici !
J'aime 14/06/21
FemmeFemelleEsclave
@Proton. Désolée, mais je/nous ne publions jamais de photos perso 1f642.png
J'aime 14/06/21 Edité
mademoiSElle Craquant
Magnifique description de la soumission et de l'utilisation de la cravache, pour progresser ensemble et à laquelle j'adhère pleinement.
J'aime 15/06/21
FemmeFemelleEsclave
@Vithéa. Vous pouvez. Je sais, mon pseudo est (un peu) long 1f642.png Mais c'est ce qui me correspond le mieux.
J'aime 15/06/21