Sondage: Vie de couple et pratiques bdsm?
09/07/2018 12:29:39 par
Qui vit cela tres bien au qotidien, soit commme dom, soit comme soum? C'est pas évident, le bdsm c'est des jeux et plus. Le quotidien, c'est parfois bof et rebof.
Peut être que les couples élargis c'est mieux? Fidélité et exclusivité sont ils possibles?
Bref que des questions.
Une certitude, chaque couple est unique.
Dernière modification le 10/07/2018 01:34:15 par mael.
Bonjour mael,
J'ai eu une femelle apprentie esclave à Demeure en 24/7, elle ne travaillait pas. Parfois le rythme était plus intense elle a su trouver ses marques. J'ai fait ce qu'il faut pour la faire réussir. J'ai adoré l'avoir à mes Divins pieds. Elle a pris beaucoup de plaisir à être mienne. Notre relation a pris fin au bout de 6 mois.
L'été dernier j'ai vécu cela avec cette même femelle et un mâle , lui seul travaillait. Ce fut que du bonheur. Pour eux parfois plus difficile que d'autres mais dans la majorité chaque debriefing était positif.
Ensuite, cette femelle est partie du camp de dressage pour travailler dans une autre région. Maintenant elle appartient à une Maîtresse.
Depuis quelques mois j'ai déménagé et je vis dans ma Demeure avec une fille vanille qui est ma servante. Lui, vit seul dans son chenil.
Mon apprenti esclave vient me voir régulièrement. Chaque jour de la semaine, de son réveil à son coucher nous sommes en contact via sms et parfois tél ou cam sur Skype.
Nous sommes très heureux dans notre relation intense. Il n'a pas le temps de s'ennuyer.
Ce week-end il m'a dit que une des choses qu'il aime beaucoup en MOI c'est que du matin au soir je pense BDSM, que je suis très créative que j'ai de l'inspiration et beaucoup d'imagination. Cela le fascine.
5 ont aimé
,  et 3 autres aime(nt) ça.
j'aime beaucoup ta description de tes vies de couple elargi une dom, toi, et une soumise et un soumis sous cage et en cage.
Mais sur la durée? Un couple qui fonctionne bien c'est solide, cela renforce et équilibre les deux. Les années passent et le couple tient, les crises sont feux de paille.
Un couple bdsm connait il des crises? La lassitude du dom? Ton apprenti esclave male semble en adoration devant ta creativité. Sur tes photos il semble doué. Bravo pour vos talents de dom.
Dernière modification le 10/07/2018 01:38:14 par mael.
Une question qui me fait rire:
deux doms ensemble, c'est un couple vanille?
deux soumis en couple? il leur faut un ou une dom.
Une petite majorité, des hommes surtout semble préferer le bdsm en dehors du couple, pareil pour une domina qui trouve que le couple est un boulet.
Une petite majorité pour ceux qui vivent cela en couple et qui disent que c'est le pied. Mais est ce bien des couples ou des groupes élargis?
Dernière modification le 12/07/2018 18:09:02 par mael.
Paradoxal, arrête de dire chut ou de ne pas penser et de se poser des questions.
Un forum, c'est fait pour causer et se poser des questions. Moi je n'ai pasde réponses, mais bcp de questions.
Bonsoir,
Nous en parlions avec Stark, pas plus tard qu'il y a cinq minutes...et ce choix que nous avons fait de vivre notre BDSM au sein de notre quotidien de couple. Est ce mieux que ce que nous connaissions avant ?. Sans nul doute Oui.
Le quotidien est toujours et restera Bof et rebof pour cause d'obligations imposées de notre vie sociale et public . Mais il se trouve aussi pimenté, agrémenté, comme allégé ou embelli. En effet l'attention étant beaucoup porté sur l'autre et le lien prenant de l'énergie du temps et demandant de l'investissement de tous les instants ou presque.
La communication est plus fluide et présente . L'acceptation de l'autre de ce qu'il est et représente entre en ligne de compte dans les décisions de tous les jours .Ce n'est pas plus simple pour autant selon moi. Juste plus sain et plus juste et plus beau.
Le pied total ? Non
Et oui il y a des crises, des incompréhensions, de la fatigue aussi. Nous ne sommes pas toujours en phase. Cela prend souvent encore plus d’ampleur et d'importance d'ailleurs, pas tant dans leurs formes d'expression que dans la gravité ressentie (je parle pour moi en tant que soumise). Mais elles permettent une fois passées de progresser dans le lien construit et de le renforcer et l'élever.
Dernière modification le 13/07/2018 08:53:29 par Lilo.
Mael, écrivez ce que vous voulez...
Comme moi...
Mais commencer à vraiment lire les autres, ... Vous verrez, y'a des chances que vous y trouviez réponses..
tout du moins, ou en partie...
Le forum et ce genre de question ne date pas d'aujourd'hui...
Et Beaucoup de participant ont des murs consistants
D'ailleurs, vous avez même su acquérir des certitudes.
Suis-je obligé de vous rappeler celle qui consiste de déjà............ observer...
et pour cela
Savoir fermer sa gueule est nécéssaire.
Croyez moi, on en apprend, également à soi....
....
L'écoute.
Et N'ayez pas peur de douter à l'instant sur votre capacité à obéir
Une certaine pulsion à l'ouvrir encore...
Voyez je vous y invite pleinement...
https://www.youtube.com/watch?v=BeOfQHBAXwg
vous allez y arriver... respirez.
Dernière modification le 12/07/2018 22:38:12 par Paradoxal.
3 ont aimé
 et 1 autre personne aime(nt) ça.
Paradoxal, je vous lis, c'est vide, aussi vide que la groupie qui clique j'aime sur tous les propos féministes. Ce que vous postez n'a aucun rapport avec le topic et ne présente aucun intéret.
Le post de Lilo est par contre très intéressant. C'est bien si son couple fonctionne. j'ai fait plusieurs tentatives et cela n'a jamais fonctionné longtemps. Le bdsm en couple au quotidien, c'est pas évident. Cela demande beaucoup d'intelligence, de complicité. C'est toujours un mystère un couple qui fonctionne bien. C'est même unemerveille. et il n'existe aucune règle, c'est de l'alchimie.
Alors le meilleur aux couples qui parviennent à concilier les deux, dans la vie de tous les jours, l'intimité, les problèmes, les soucis, les joies, les projets, les orgasmes, les fatigues, etc...
1 ont aimé
 aime(nt) ça.
Oui c'est un équilibre fragile en effet.... c'est ça qui est si précieux, si beau . C'est un défi merveilleux et fragile que la vie de couple et la faire perdurer et grandir dans le temps. Ne surtout pas le laisser s’enkyster et crever à petit feu comme Madame frustrée "Bobonne tarte aux pommes" et Monsieur dépressif "charentaise et télé".
C'est de la motivation de l'envie de l'endurance. Un vrai défi, une compétition de tous les jours. Un objectif de vie, un Top départ quotidien en quelque sorte. C'est ça la vraie vie pour nous. Prendre ce risque de ne pas faiblir de pas renoncer ne rien lâcher !!! Et advienne que pourra . Lorsque je baisse les bras, il est là . Lorsqu'il faiblit je le soutiens à mon tour. Et quand il arrive parfois qu'à deux, nous soyons fatigués... Il nous faut alors prendre conscience que ce n'est qu'une étape et éviter l'échouage pour repartir à l'abordage plus fort ensuite. Ce n'est pas tout rose tout merveilleux et idyllique non. Garder sa place, jongler par moment avec les étiquettes tout en respectant les codes et le cadre...
Il nous arrive aussi de ne pas avoir les mêmes besoins envies et aspirations au même moment... tout se discute tout s'adapte au mieux et se rééquilibre afin que notre complémentarité soit notre essence pour avancer et que nos Natures puissent être, devenir ou s'exprimer vraiment .
Dernière modification le 13/07/2018 07:14:32 par Lilo.
3 ont aimé
,  et 1 autre personne aime(nt) ça.
Super Lilo, les descriptions que tu donnessont si réalistes que l'on rentre dans ton récit, on lesent à travers les mots.
Moi je voudrais faire part de deux échecs pour essayer de construire une relation de couple et bdsm.
Le premier a été avec une femme bien plus jeune, fort jolie, nympho, très soumise à tout et toujours partante pour tous les jeux. Sauf que....un seul partenaire impossible. Et au bout d'un moment cela m'a lassé.
La deuxième, j'ai regetté, une femme à légers problèmes psy, multiorgasmique et femme fontaine pendant les séances bdsm comme soumise. Elle y prenait de plus en plus de plaisir et cela lui faisait peur. Elle en a parlé à son psy qui a été de suite ma pire ennemie dans cette relation. Le bdsm, surtout pas! Sauf que c'est cela qui faisait jouir ma compagne d'alors. Cela n'a pas tenu. J'ai regetté parce que prenais mon pied aussi. Comme quoi le plaisir sexuel n'est pas tout mais quand ça marche....
1 ont aimé
 aime(nt) ça.
C'est réaliste car sincère et vrai.
Lorsque j'ai découvert et voulu comprendre mes pulsions mes besoins et cette nature qui prenait de plus en plus de place en moi depuis un moment. Stark et moi étions comme démunis, n'ayant aucune connaissance de "ce monde" . Lui à tout de même compris que c'était fort encré en moi et que cela n'était pas une passade, qu'il faudrait donc faire "avec" j'ai eu avec son autorisation un Maître réel pour débuter mon éducation de soumise et J'ai été aussi voir un psy prenant peur de cette part de moi qui me semblait comme incontrôlable, car elle grandissait à mesure que je découvrais et que ma curiosité trouvait réponse. Je pensais aussi que j'avais un souci psy ou apparenté du moins . La dualité femme soumise n'est pas évidente à gérer.
Nous avons même été voir ensemble un sexologue au tout début de cette découverte et de mes recherches que je cachais honteusement à ma moitié (dans notre "vie vanille"). Ni l'un ni l'autre n'a pensé que j'avais un problème ...il y avait d'autres petits soucis et calages (comme pour tous, me semble t'il) mais le BDSM n'en était pas un de problème pour eux puisqu'il correspondait à ma nature profonde et à mes aspirations.
Suffisait ensuite de savoir quoi faire de cela !
Vous trouverez si tel est votre souhait, une partenaire de vie qui correspondra à vos aspirations, je vous le souhaite.
Dernière modification le 13/07/2018 09:14:28 par Lilo.
4 ont aimé
,  et 2 autres aime(nt) ça.
Mael que vous n'y voyez ou y entendez pas grand chose à ce que je pris le temps de vous partager, ..
cela ne m'étonnes guère...
Heureusement Lilo à prit du temps pour vous écrire également... quand même...
la Sincérité, faut en profiter, ça permet d'obtenir de nouvelles certitudes
Quant au doute... en et pour Soi.
La même politique ! Toujours.
Ne serait-ce juste un doigt.
C'est une question D'honneur...
Une journée sans rire est une journée perdue...
Disait-il sans se marrer...
Lilo, je n'ai pas pris le temps de vous lire, mais des mots m'ont bien évidemment sauter aux yeux...
ça y est...
j'ai finalement prit le temps de vous lire...
Désirez garder la créativité de l'éternelle jeunesse...
un partage émotionnelle et intellectuelle intense, aussi fugace soit-il...
Tout est vrai sur l'instant... ça m'fait penser ...
A ce jour, Lilo je pense avoir tout lâché...
Je passe beaucoup de temps dans l'eau, je joue bien sur avec des pierres, de gros cailloux
Il va faire encore bon cet après midi...
Mes jambes sont encore fragiles, mais ça me fait rire,
J'ai lâché les rennes, et c'est à ce jour que tout ...
Comment dire ou l'expliquer... ?
Mais, c'est bon... .
Tout coule de source...
Mael, dites moi, si je suis encore vide ?
Cool paradoxal, êtes vous en couple? vivez vousune relation bdsm dans votre couple? etc....
Pour répondre à Lilo, encore merci. Moi je suis en couple vanille, cela tient. Le bdsm, je le pratique occasionnellement en dehorsdu couple. c'est une soupape, un besoin que n'a pas ma compagne.
Tous mes essais couple et bdsm ont été des echecs. Les soumis et soumise m'ennuient assez vite. Avec une dom, j'ai essayé aussi mais dom + dom = vanille.
Donc voilà, je suis admiratif devant les couples bdsm chez qui cela marche et qui prennent leur pied ensemble.
Le meilleur à vous Lilo, à votre dom et bonne continuation.
1 ont aimé
 aime(nt) ça.
Là paradoxal, je vous ai lu avec curiosité.
Top
Page generated in 4.8011 seconds with 58 queries and GZIP enabled on 195.154.53.235.