Sondage: Avez-vous des ami(e)s - au sens de ce texte?
02/08/2018 13:20:26 par
J'ai déjà eu de nombreuses relations "amicales" sur ce forum. Dans 99 % des cas, il y a erreur sur le mot.
Un(e) ami(e) est une personne avec lequel (laquelle) on a des liens d'amitiés et d'affection fort. C'est le résultat de contacts, longs, profonds, répétés et de grande valeur.
C'est une personne sur laquelle on peut compter en cas de coup dur et qui est prête à vous épauler si vous avez du chagrin, ou des difficultés.
Cette personne tient compte de vous et sera d'une grande correction et d'une grande empathie envers vous.
Les vrai(e)s ami(e)s se comptent sur le doigt de la main. Maximum 10 !
Je lis parfois sur facebook, ou ici "700 amis".
Le terme "ami" doit être remplacé par "contact" ou "sympathie".
Avoir un(e) ami(e) est une valeur quasi inestimable. On ne peut pas banaliser ce mot.
Moi quand je perds un(e) ami(e) - jalousie du partenaire - accident - suicide - ..., il me faut des années pour m'en remettre.
Olivier
14 ont aimé
,  et 12 autres aime(nt) ça.
Je pense qu'il s'agit plus de "suiveurs", followers en anglais... Même pas de contact.
2 ont aimé
et  aiment ça.
En effet - 6800 amis - on est à l'abri de tout dans la vie, là
J'ai l'impression que ton interrogation découle de notre échange récent.
Les amis sur internet, ça arrive, mais c'est quand même rare, et à un moment il faut se croiser en vrai pour que cela fonctionne...
Ça m'est déjà arrivé de rencontrer des "amis" virtuels, et de ne pas avoir grand chose à se dire, au final.
Et puis souvent sur internet, on joue un rôle, consciemment ou pas, donc la réalité peut au final être bien différente...
Je pense qu'il faut prendre "l'amitié" du bouton d'ajout comme une amitié uniquement sur le site, et pas quelque chose qui s'étend à la vraie vie.
Enfin, sur internet, ça va ça vient, c'est tellement plus facile de quitter une communauté virtuelle, il suffit de ne plus aller sur le site en question. Beaucoup sont là pour "consommer" un service, ici plus particulièrement, et l'investissement ou plutôt la participation, ne les intéresse absolument pas.
En tout cas, je voulais en profiter pour remercier la communauté, moi qui pratiquais plutôt dans mon coin, j'ai trouvé des gens très sympas et ouverts, pour la plupart, alors que je m'attendais plutôt à un état d'esprit un peu snob et élitiste...
oui j'ai réfléchi à ce thème, en effet j'ai posté ce post sur le forum pour faire réfléchir et éviter les chagrins.
en effet, assez vite il faut passer au réel, en tout cas à du skype audio et vidéo et assurer les suivi.
Oui en effet
merci
1 ont aimé
 aime(nt) ça.
J'ai 4 amis dans la vie réelle sur lesquels je peux compter en toute circonstance (dont mon nounours adoré) et je m'estime riche. Je fais la différence entre ces 4 amis et ceux que j'ai ici car même en virtuel j'ai des affinités particulières avec des "contacts" et je les considère comme des amis. Enfin j'ai aussi dans ma liste des "contacts" (en général ils ne restent pas longtemps parce que pas d'affinités).
SMement
Mse Samantha
Merci ! Il y a tout de même dans les réponses au sondage des membres qui répondent "je n'ai plus d'ami mais j'espère en retrouver". C'est dire l'importance, pour nous humains, des qualités de relation.
En ce qui concerne la valeur "ami" sur ce forum un autre membre me dit que l'épreuve du réel est importante. En effet, le masque que l'on peut porter sur ce forum devra tomber assez vite lors d'une relation en live.
En tout cas des skypes audio et vidéo sont essentiels pour un minimum de sécurité affective.
J'ai posté ce forum car il y a beaucoup de jeunes membres qui essuyent des échecs alors qu'ils s'étaient investis émotionnellement. Et il y a de grands manipulateurs aussi sur internet.
Prudence donc.
Olivier
2 ont aimé
et  aiment ça.
Merci Olivier pour ce sujet . Bisou à toi .
Hier, une question m'a été posée : "Madame, je ne vous vois plus dans mes amis : pourquoi ? "
J'ai répondu ceci : "je vous avais accepté dans mes contacts, mais 1 semaine plus tard, aucun contact, vous ne semblez pas désireux de vous dévoiler et de me connaitre, donc, bye ! "
Je m'en suis déjà expliquée sur le mur G, je ne cherche pas à faire un élevage de contacts, donc, soit les échanges sont intéressants et on poursuit, soit 0 échange et je fais le ménage ! Et je balaye souvent !!
La notion d'AMIS ici et sur le net en général est de base, faussée par le coté "followers" anglais, et par ce besoin consumériste du net de faire croire que l'on est super bien entouré et donc protégé
Protégé ? Pourquoi ? On est menacé ?
Une espèce d'hyper consommation de contacts pour se rassurer
Sans comprendre pour autant qu'à la moindre galère, il n'y aura PERSONNE pour tendre la main .
En établissant un contact surtout si géographiquement proche, je passe rapidement en contact réel, soit par téléphone car la voix est motivante pour poursuivre, ou pas ; soit en rencontre autour d'un verre ou lors d'un munch
J'ai la grande chance d'avoir rencontré de très belles personnalités depuis ces années BDSM : devenues ou non de véritables amis-es
Et depuis 2 ans dans la Sud-Est, cette chance là continue : nous avons crée un groupe bdsm local et organisons des we, soirées, munchs.....pour se rencontrer, partager nos idées, croiser nos regards sur les expériences des uns et des autres . Et rire surtout !
Et au milieu de tout ça, nous avons un noyau, notre noyau d'amis, sans prise de tronche, juste le plaisir de nous retrouver et de rire ensemble
Ou de pleurer ensemble : parce que la vie est là, mélangée au BDSM, et que tout n'est pas toujours rose bonbon
L'amitié est là : serrer la main , passer ses doigts dans les cheveux, (pas simple avec certain et certaine....) faire un clin d'oeil, écouter ......
L'amitié....c'est ça : se dire : hé, on se fait une p'tite bouffe ce soir, ça fait longtemps qu'on s'est pas vus, et vous me manquez ! Y a rien de sexuel , juste le besoin d'être ensemble .
Comme nous avait demandé un jeune soumis un jour : " Vos soirées ne finissent pas toujours en orgies ? "
Ben non, on ne baise pas à couilles rabattues tout le temps, partout, juste parce que BDSM est noté sur notre front !!! Ou ailleurs !
Qui plus est, nous pouvons parler très librement de nos appétits sexuels sans consommer ensemble : grâce ou à cause de cette amitié, il y a une grande pudeur également .
Voilà quelques idées de l'amitié pour moi : très éloignée du monde de face de bouc, mais un sentiment fort et profond avec cette liberté de dire à l'autre : "nous sommes amis-ies, et là, je pense que tu déconnes" (quelle qu'en soit la raison) : ça sert aussi à ça, l'amitié .
Pouvoir recadrer avec respect et offrir sa force pour repartir : ou pas .
12 ont aimé
,  et 10 autres aime(nt) ça.
Que dire après Lady Spencer ??? ben rien elle a tout dit sourire
2 ont aimé
et  aiment ça.
oui, oui, elle a bien parlé, en effet. De quoi méditer...
Que dire après Lady Spencer ??? ben rien elle a tout dit sourire
merci !
je partage complètement les nuances !
mais il semblerait qu'il faille faire donc le tri de toutes les sollicitations que l'on reçoit au risque d'être taxée de collectionneuse !
j'ai autre chose à faire que de gérer la liste "d'amis"
je me contente d'entretenir avec certains des échanges plaisants, qui me permettent de réfléchir, d'avancer
je favorise les rencontres réelles, je ne donne aucun crédit au virtuel, y compris skype ou téléphone, qui là encore permettent bien trop souvent de ne pas laisser tomber le masque et de laisser , enfin , apparaître la personnalité profonde des deux protagonistes
toujours un plaisir d'échanger
kty
1 ont aimé
 aime(nt) ça.
Non, il ne faut pas faire le tri.
Moi j'accepte comme "ami" les gens corrects et constructifs. D'autant qu'il faut être ami pour pouvoir tchatter et échanger des mp.
Mais il ne faut pas banaliser ce mot. Surtout de jeunes membres qui ont tendance à croire que "ami" = béton armé.
olivier
N'étant pas née avec le net, ma génération a-t-elle un regard différent sur ce qui en provient, à plus forte raison les "contacts " humains? ( moins addict!? ...). Le passage par le réel est capital. Des affinités par mp ne prouvent rien. Il y a aussi qq chose de physique et d'indéfinissable, la manière d'être..
L'ami est qq'un sur qui on peut compter et à qui l'on peut tout dire. Commençant à parler au téléphone de la mort d'un proche qui me touchait beaucoup, un"ami" que j'avais commencé par écouter plus de 20min m'a répondu dans l'instant qu'il avait ses enfants (... 11 et 13 ans!) à s'occuper et autre chose à faire , dans les secondes suivantes j'ai su que c'était terminé. Etait-ce une erreur d'appréciation de ma part dès le départ ou une amitié qui s'effilochait déjà sans que je m'en rende compte...Les amitiés se cassent aussi...
Il y a des gens qui ont le contact et d'autres non! En réel, je suis assez mauvais à l'exercice ( j'aurais fait un très mauvais commercial!). Je suis distant.
Effectivement , ça commence en mp, J'ai eu de beaux échanges sur ce site et aussi d'exécrables, j'avoue m'être trompé sur certaines personnes ,du coup j'ai appris à éviter certains "pseudo forums" . J'ai rencontré trois femmes en réel . de belles rencontres .
Je n'efface pas les "amis" de ma "liste d'ami(e)s" sauf une exception encore sur le site. Avoir les noms de celles ou ceux avec qui j'ai échangé m'importe.
L'amitié ne peut se nouer qu'en réel... assurément...et pas en une fois...mais cela n'empêche pas des contacts fort sympathiques ...
Merci du sujet Olivier
3 ont aimé
,  et 1 autre personne aime(nt) ça.
Y a t il un sujet ouvert à discussion ? je n'ai pas saisi le post d'ouverture
Oui, Lupa, c'est un sujet ouvert : l'amitié = valeur inestimable ?
4 ont aimé
,  et 2 autres aime(nt) ça.
@malestelle, les gens croient qu'ils ont des "amis", mais en cas de besoin, ils réalisent parfois l'erreur soit parce
- qu'il y a faux espoir (autrement dit "ont cru en une amitié, mais c'était du bluff"),
- qu'il y a erreur de compréhension du terme (il fallait dire "connaissance"),
- que le (soit-disant) ami se retrouve impuissant à assumer.
Je me souviens de deux évênements :
1, ma première femme venait de me quitter - je passe les détails - je suis allé chez un "ami", effondré. Il m'a répondu "une de perdue, 10 de retrouvées - t"'inquièt'". Je n'ai jamais été si seul.
2, pour une raison professionnelle, j'étais allé dans une dictature, en mission. A la douane, j'ai eu de très graves ennuis à cause d'un objet qui ne m'appartenait pas mais qui était dans ma valise. L'"ami" qui m'accompagnait a soudainement disparu.
Donc, prudence, prudence, prudence.
Olivier
Dernière modification le 16/08/2018 09:28:45 par Olivier.
Top
Page generated in 0.5715 seconds with 62 queries and GZIP enabled on 195.154.53.235.