Par : le 18/03/19
C'était dans une fête des écoles, des mamans que je connais, des mamans plus proches, plus ou moins proche de ma femme. On plaisante, on se chambre gentiment. A un moment j'ai soutenu que l'institutrice (pardon la professeur des écoles) avait demandé sa mutation. J'ai insisté face à deux mamans. Bon j'avais tort. Je me suis excusé platement puis Sandrine que je connais depuis quelques années lance "et voilà ça lance des rumeurs sans aucune certitudes. Une bonne fessée tu réfléchirais avant de pa...
52 vues 3 likes
Par : le 09/11/16
Elle s'érige de loin, phallique, dressée, caressée dans son contrebas par le bras de la Seine. Babel escarpée qui s'élève vers les cieux, jambes écartées, indécemment lumineuse, elle flashe sur les bouches de métro, béantes, salivant leur flot d'hommes et de femmes qui viennent à elle avec avidité, convoitise, gourmandise parfois. Le ventre grouillant de la ville ploie jusqu'à elle. Elle nous regarde de là-haut, sa tête fière qui nous adresse comme un clin d'oeil, un halo unique et circulaire, é...
86 vues 9 likes
Par : le 09/11/16
Elle s'érige de loin, phallique, dressée, caressée dans son contrebas par le bras de la Seine. Babel escarpée qui s'élève vers les cieux, jambes écartées, indécemment lumineuse, elle flashe sur les bouches de métro, béantes, salivant leur flot d'hommes et de femmes qui viennent à elle avec avidité, convoitise, gourmandise parfois. Le ventre grouillant de la ville ploie jusqu'à elle. Elle nous regarde de là-haut, sa tête fière qui nous adresse comme un clin d'oeil, un halo unique et circulaire, é...
86 vues 9 likes
Par : le 28/08/16
Brûler de désir. Durant toute notre enfance l’on nous répète de ne pas jouer avec le feu… J’avançais les yeux bandés, mes poignets étaient liés dans le dos. Il me guidait. Le bruit sourd d’une lourde porte se fît entendre, c’est alors que l’ordre de ne plus bouger me fût donné. Il m’avait maintenant ôté mon bandeau, et me déliait les mains. Il fît glisser lentement ma longue nuisette satinée sur mon corps, j’étais maintenant nue face à lui, ma nuisette gisait à mes pieds. Je découvrais alors ...
57 vues 1 like
Par : le 28/08/16
Brûler de désir. Durant toute notre enfance l’on nous répète de ne pas jouer avec le feu… J’avançais les yeux bandés, mes poignets étaient liés dans le dos. Il me guidait. Le bruit sourd d’une lourde porte se fît entendre, c’est alors que l’ordre de ne plus bouger me fût donné. Il m’avait maintenant ôté mon bandeau, et me déliait les mains. Il fît glisser lentement ma longue nuisette satinée sur mon corps, j’étais maintenant nue face à lui, ma nuisette gisait à mes pieds. Je découvrais alors ...
57 vues 1 like
Par : le 25/04/16
Bonjour à tous et toutes... Sortant d'une relation qui tendait vers l'idée de féminisation, alors que ça ne me plaisait pas du tout, j'ai retrouvé depuis juin ma liberté. Peu à peu, une envie m'est venue, bien qu'elle s'était déjà esquissé auparavant. repartir dans le rapport à l'animal, mais plus au chien, ce que j'avais déjà testé, mais à la vache. pourquoi vache ? pour le plaisir humiliant du mot, pour les références à la traite par exemple, pourquoi ne pourrais je pas me traire au lieu de m...
91 vues 2 likes
Par : le 25/04/16
Bonjour à tous et toutes... Sortant d'une relation qui tendait vers l'idée de féminisation, alors que ça ne me plaisait pas du tout, j'ai retrouvé depuis juin ma liberté. Peu à peu, une envie m'est venue, bien qu'elle s'était déjà esquissé auparavant. repartir dans le rapport à l'animal, mais plus au chien, ce que j'avais déjà testé, mais à la vache. pourquoi vache ? pour le plaisir humiliant du mot, pour les références à la traite par exemple, pourquoi ne pourrais je pas me traire au lieu de m...
91 vues 2 likes
Par : le 28/03/16
La venue d'Inès chez sont Maître. Première rencontré. 13 heure 30. Un SMS m'arrive "" je suis arrivée mais où êtes vous Maître. "" Rendez vous était pour 14 h. Inès est en avance je n'ai pas encore pris mon déjeuné rentant de mon travail. ""Elle est en avance"" que je pense. Je sors et vois sa voiture lui fais signe pour se garer. Une fois garer je vois une femme blonde sortir de la voiture. Sourire elle me regarde je sens son regard sur moi..." que pense t-elle à ce moment "... Je la laiss...
92 vues 2 likes
Par : le 28/03/16
La venue d'Inès chez sont Maître. Première rencontré. 13 heure 30. Un SMS m'arrive "" je suis arrivée mais où êtes vous Maître. "" Rendez vous était pour 14 h. Inès est en avance je n'ai pas encore pris mon déjeuné rentant de mon travail. ""Elle est en avance"" que je pense. Je sors et vois sa voiture lui fais signe pour se garer. Une fois garer je vois une femme blonde sortir de la voiture. Sourire elle me regarde je sens son regard sur moi..." que pense t-elle à ce moment "... Je la laiss...
92 vues 2 likes
Par : le 22/11/13
Il y a le cercle, l'accord entre le soumis et le dominant. Cet accord relève du monde sous contrôle. Et il y a le cercle lui-même où le contrôle et l'abandon ne relèvent plus d'une seule individualité mais sont distribués entre les partenaires, à chacun selon son rang. L'abandon de soi au soumis, son contrôle confié aux mains du tiers dominant. La séance est un jeu. Ce jeu est le renversement du moi, un autre je. Je suis mis à nu, dans ma vérité. Une vérité oubliée sous les contingences du mond...
20 vues 2 likes
Par : le 22/11/13
Il y a le cercle, l'accord entre le soumis et le dominant. Cet accord relève du monde sous contrôle. Et il y a le cercle lui-même où le contrôle et l'abandon ne relèvent plus d'une seule individualité mais sont distribués entre les partenaires, à chacun selon son rang. L'abandon de soi au soumis, son contrôle confié aux mains du tiers dominant. La séance est un jeu. Ce jeu est le renversement du moi, un autre je. Je suis mis à nu, dans ma vérité. Une vérité oubliée sous les contingences du mond...
20 vues 2 likes
Par : le 16/10/13
Mon amour, ce texte décrit mes désirs, mon ressenti et ma vision du couple comme je souhaiterai le construire et le vivre avec vous. Ce que je vais écrire plus bas ne sort pas comme par magie d’un chapeau, c’est bien de notre histoire d’amour passée et présente que ce texte est possible aujourd’hui. Les sentiments que je ressens pour vous dépassent l’amour entre un homme et une femme, entre un mari et son épouse. Je me sens bien plus que ça,je vous sens bien plus que ça. J’ai envie et besoin de ...
78 vues 11 likes