Par : le 09/03/19
Une impasse Une humidité dans l’air après un orage d’été, cette odeur d’eau, et ce petit ru qui chantonne s’en allant dans le caniveau. Quelques oiseaux reviennent chanter après la pluie Les rayons du soleil qui donnent cette couleur magique, cette luminosité comme dans les peintures de Cézanne Des pas qui résonnent, des talons aiguillent qui frappent le sol. Une démarche à la fois assurée et fébrile Les murs de pierres ruissellent encore un peu, des herbes sauvages et rebelles osent s’...
74 vues 9 likes
Par : le 09/03/19
Enfin je me retrouve face à lui. Il sait qui je suis, mais ne savait pas le moment où j’allais surgir. Nos regards se croisent, intense, mon regard est plein de défi, je sens qu’il me jauge. Je mord ma lèvre inférieure, comme une provocation. Soudain l’étincelle, il a bougé son bras, je fais demi tour et je courre comme une dératée, je ne sais pas si il me suis je ne me retourne pas. En moi une excitation énorme, l’adrénaline me fais courir plus vite, plus loin, j’ai le sourire accroché aux lèvr...
41 vues 4 likes
Par : le 09/03/19
Aimerais-tu m’attendre, élégamment habillé, assis sur une chaise, guettant le moindre bruit signe de mon arrivée ? Aimerais-tu cette pénombre qui t’entoure ? Cette douce lumière des bougies qui fait danser les murs de la bibliothèque ? Aimerais-tu entendre le grincement de la porte qui s’ouvre et le cliquetis du verrou qui se ferme ? Aimerais-tu sentir mes pas se rapprocher ? Mon parfum envahir ton espace ? Aimerais-tu que je joue avec tes cheveux ? Que je mordille ton cou ? Aimerais-tu ...
65 vues 9 likes
Par : le 06/03/19
Bonjour ou bonsoir, J'avais déjà publié ce texte en 3 parties. Je décide de le publier en entier en attendant de pouvoir partager la suite (qui doit encore être rédigée). Bonne lecture... NB : photo du net. "Chaque jour, au réveil, je m'imagine ainsi… Allongée, sur un lit, nue… bras remontés au-dessus de ma tête résistant à la tentation de me toucher… cuisses écartées dévoilant ma chatte déjà mouillée et s'ouvrant à chaque regard de Monsieur sur moi et sur elle… Je ne sais jamais ce qu'Il...
137 vues 5 likes
Par : le 06/03/19
Su… rprends-moi, lui dit-il. Un peu, juste un peu, du bout des lèvres, C’est ça ? En veux-tu plus ? Remplis-moi. Goulue. Ouvre bien ta bouche. Une langue douce, large. Lèche-moi, mordille-moi. Une belle salope. Mêle ta langue à ma queue. Encore, plus vite, plus loin, plus fort. Ne te retiens pas. Titille mon gland. Su…rprends-moi encore. Avale-moi, profondément. Ne ralentis pas la cadence. Savoure. Je ralentis. Coquine. Rythme relancé, soutenu, intense. Il est proche....
92 vues 7 likes
Par : le 05/03/19
Dans cette affaire, l’homme demande à la jeune femme de venir les yeux bandés, de se dévêtir et de le rejoindre dans sa chambre guidée par sa voix. Cette dernière s’exécute. Comme convenu préalablement entre eux, «Anthony L…» lui attache les mains et il y a une relation sexuelle avec elle. Une fois le rapport sexuel consommé, il lui détache les mains et lui ôte le bandeau sur les yeux. La jeune femme découvre alors que son partenaire ne correspond pas du tout à l’homme avec qui elle pensait...
60 vues 3 likes
Par : le 05/03/19
Masturbation, sex-toys, porno, sodomie...À l’occasion d’un sondage, l’Institut français d’opinion publique (Ifop) a demandé à un millier de femmes de dévoiler un pan de leur intimité. En décembre dernier on découvrait, dans un sondage Ifop que les Françaises étaient les championnes d’Europe de la fellation et de la sodomie (devant l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni) avec respectivement 75% des femmes d’au moins 18 ans pratiquant régulièrement la fellation et 21% ...
47 vues 0 likes
Par : le 05/03/19
Malheur à vous, de la race des esclaves, des soumis, des écartes cuisses si vous tombez sur Skhor, le terrible viking, seigneur et maitre des quartiers nord. Il n'a aucun état d'âme, la pitié, il lui pisse dessus. La peur c'est pour les autres. Il fait peur à tout ce qui s'approche de lui et c'est un tueur, il fait clairement comprendre qu'il dispose de ce droit et que cela ne lui pose aucun problème. Oui, il fait peur, par sa seule présence et son ombre rode dans toutes les rues des quartiers n...
113 vues 1 like
Par : le 05/03/19
* Voir sur mon blog l'article du Lundi 18 février Nous n'avons passé qu'une journée de sexe ensemble jusqu'à présent et je ne l'ai rencontré ni dans le milieu libertin ni dans le milieu bdsm. Mais il a réussi à me faire couler en préliminaire alors que je ne coule généralement qu'après pénétration et orgasme, et encore, quand le sourcier est doué ! (rire) Au deuxième round de la journée, je lui ai demandé de me pincer les tétons en l'informant du fait que je n'ai aucune sensation à la cares...
115 vues 3 likes
Par : le 05/03/19
Richard a voulu faire les choses bien ce soir. Il a repassé son seul costume avant de s’en revêtir. Auparavant il avait bien entendu pris une douche minutieuse et s’était rasé de près. Il est sorti pour acheter un bouquet de roses et une bouteille de champagne qu’il a pris soin de mettre au frais jusqu’au moment de son départ. Il est parti tôt car il voulait être sûr de ne pas être en retard. Allez savoir ce qu’il peut se passer sur un banal trajet de nos jours. Tout peut arriver, un orage, un ...
27 vues 5 likes
Par : le 05/03/19
D'anciennes danses me reviennent en mémoire. Le souvenir d'un monde ancien, caché de l'occident, affranchi de frontières charnelles. Où ceux qui parlent par le don étaient désignés comme sages, inspirant les lettres, faisant grandir les temples. De la lune vers l'aube, le lien carmin servait de guide. Où ceux qui servent s'offraient dans un éclat de rire pour finir consumer dans les flammes. De la main offrante, je te transmets l'héritage du Porteur de lumière. Celui qui a été rejeté, ban...
41 vues 1 like
Par : le 05/03/19
Il m’a proposé de se voir et j’en fus ravie. Un lieu public, une terrasse d’un café. Cependant avec ses conditions : chacun à sa table et juste s’observer sans se parler. Je souris à cette idée un peu insolite comme j’aime. Venir naturelle telle fut sa demande. L’endroit et l’heure furent choisis. Pas de signe distinctif, nous savions déjà nous reconnaître. Mon côté taquin a hésité : un livre au titre évocateur pour lui comme pour moi ? non je résiste à faire de l’humour. Habillée comme tous l...
94 vues 21 likes